Une étrange fièvre sévit aux Gonaïves, alertent des citoyens

La majorité des gens ayant contracté la fièvre préfère recourir à des méthodes traditionnelles comme thérapie à la maladie. Et l’état défaillant des centres sanitaires dans la Cité de l’Indépendance fait craindre le pire quant à une possible explosion des cas, rapporte le journaliste Frantz Renel Lebrun

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Jeudi 25 mars 2021 ((rezonodwes.com))– Les symptômes, selon des citoyens contactés par le journal, s’accompagnent de toux, de migraine, de fatigue, de courbatures et de perte de l’odorat ou du goût. Des personnes ayant manifesté certains de ces symptômes refusent de se faire diagnostiquer dans un hôpital en raison des perceptions entourant la maladie, révèlent des sources locales.

Elles ont eu recours à des pratiques non conventionnelles pour prévenir et guérir de la fièvre, souligne un Gonaïvien, préoccupé par la multiplication des cas rapportés. Le gingembre, l’aloe vera, la canelle et d’autres plantes aux vertus préventives s’arrachent des étalages des marchés publics.

 Par ailleurs, avant des éléments probants sur la multiplication des cas, d’autres voix redoutent un nouveau variant du Coronavirus en expansion dans le chef-lieu de l’Artibonite. En outre, les plus sceptiques écartent cette thèse préférant s’en remettre à une variation des conditions atmosphères propres à la météo et au climat du carême.  

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aux Gonaïves, la campagne de sensibilisation, le respect des gestes barrières, le port obligatoire du masque, le lavage des mains se pratiquent très peu. Rares sont les entreprises commerciales et les bureaux publics à exiger l’application de certains principes pour se protéger du Covid-19, déplore-t-on.

Même si aucun chiffre n’est encore disponible sur le nombre de contaminés, il reste cependant une nécessité que les autorités au Ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) diligentent une enquête pour  adresser la situation, encourage Frantz Renel Lebrun, correspondant aux Gonaïves d’un média dans la capitale.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊