Platform News HT

Information in one click

République Dominicaine : Plus de 20.000 étrangers rapatriés dans leur pays en 2020, 90% étaient des Haïtiens

Vant Bèf Info
VBI
La Direction Générale des Migrations de la République Dominicaine a révélé qu’au cours de l’année 2020, l’agence a rapatrié 23 724 étrangers dans leur pays, dont 23 664 étaient des ressortissants haïtiens vivant dans ce pays, sans aucun statut juridique. Outres les haïtiens qui sont majoritaires, se trouvaient également des citoyens de 18 autres pays dont l’Albanie, l’Algérie, la Chine, la Grenade, le Canada, la Colombie, le Brésil, la Géorgie, Cuba, le Venezuela, les États-Unis, le Nigéria, le Mexique, Trinité-et-Tobago, l’Ukraine, l’Espagne et la Bulgarie.
Santo Domingo, le 4 février 2021.- Plus de 20.000 étrangers qui vivaient de manière irrégulière en République Dominicaine, dont 90 % sont des ressortissants haïtiens, ont été rapatriés dans leurs pays d’origine, au cours de l’année 2020.
L’information a été révélée par le journal dominicain Listin Diario citant la Direction Générale des Migrations.  Cette dernière a également révélé que 7 147 autres citoyens de différents pays avaient été empêchés d’entrer sur le territoire dominicain l’année dernière car ils ne se conformaient pas aux exigences de la loi 285-04, qui régit le système national d’immigration.
Dans son rapport, la migration déclare que de nombreux étrangers rapatriés du territoire dominicain l’année dernière s’adonnaient à différentes activités productives, sans avoir les documents, ni l’autorisation de rester au pays.
Parmi eux se trouvent des citoyens de 19 pays, la grande majorité étaient des ressortissants haïtiens. Il y avait aussi des originaires d’Albanie, d’Algérie, de la Chine, de la Grenade, du Canada, de la Colombie, du Brésil, de la Géorgie, de Cuba, du Venezuela, des États-Unis, du Nigéria, du Mexique, de Trinité-et-Tobago, d’Ukraine, d’Espagne et de Bulgarie.
Les statistiques sur les migrations révèlent également que l’année dernière, pendant la pandémie, quelque 217 668 étrangers sont rentrés volontairement dans leur pays d’origine, le plus grand pourcentage étant des ressortissants haïtiens qui ont déménagé par voie terrestre.
D’autres ont réussi à se rendre dans leur pays d’origine sur des vols humanitaires effectués par les autorités dominicaines.
À la fin de l’année dernière, la Direction Générale des Migrations a resserré les contrôles d’immigration et les opérations de rapatriement dans diverses provinces de la République Dominicaine.  Au cours de cette période, des dizaines de citoyens haïtiens ont été arrêtés puis refoulés dans leur pays, faute de documents de résidence.
 Vant Bèf Info (VBI) 

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊