Politique : La secrétaire générale de l’OIF préoccupée par la crise en Haïti

À l’initiative de la secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, une mission d’information et de contact a été dépêchée en Haïti du 3 au 9 mars 2021. Composée de diverses personnalités, elle était chargée d’engager des consultations avec les parties prenantes afin de déterminer les modalités d’accompagnement de la francophonie en réponse à la crise haïtienne.

Paris, le 18 mars 2021.- La crise multiforme que connaît Haïti parait pour le moins inquiétante pour l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).            

En effet, la secrétaire générale de la francophonie, Louise Mushikiwabo a dépêché une mission d’information et de contacts en Haïti, du 3 au 9 mars 2021.

C’est, Désiré Nyaruhirira,  le conseiller spécial, politique et diplomatique de la secrétaire générale, qui avait conduit cette délégation composée de personnalités et d’experts et qui avait pour mission d’engager des consultations approfondies avec l’ensemble des parties prenantes afin de déterminer avec elles les modalités de l’accompagnement de la francophonie en réponse à la crise haïtienne, selon un communiqué de presse publié par l’OIF, le 18 mars 2021.

La délégation a été reçue par le président de la République, le ministre des affaires étrangères et des cultes, le président du Sénat et s’est entretenue avec plusieurs responsables politiques, de la majorité et de l’opposition, des organisations de la société civile représentant différents secteurs, ainsi qu’avec le groupe des ambassadeurs francophones, et les principaux partenaires internationaux, précise le communiqué.

Préoccupée par la crise sécuritaire affectant la population haïtienne, la secrétaire générale de la francophonie présente ses condoléances aux familles des policiers victimes lors de l’opération au village de Dieu. Elle dit souhaiter que les responsables de cet acte criminel et les actes de séquestration soient poursuivis et condamnés.

Madame Mushikiwabo s’inquiète des menaces qui pèsent sur l’État de droit et sur le fonctionnement régulier des institutions. Elle appelle les responsables politiques et des organisations de la société civile à rechercher, par le dialogue, et dans un esprit de compromis, les voies et moyens qui permettront la tenue d’élections inclusives, libres, fiables et transparentes.

« Elle marque la disponibilité de la francophonie à partager son expérience pour contribuer à un règlement politique, en accord avec les différentes parties prenantes haïtiennes et en lien avec les partenaires internationaux », peut-on lire dans le communiqué.

La secrétaire générale réunira dans les prochains jours un comité ad hoc consultatif restreint sur Haïti pour partager avec les États et gouvernements membres de la francophonie les constats de la mission d’information et de contacts et ses recommandations d’action pour consolider la paix et la démocratie en Haïti.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Politique : La secrétaire générale de l’OIF préoccupée par la crise en Haïti est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊