Police/Insécurité : Au moins dix-huit (18) policiers tués de décembre 2020 à nos jours

Port-au-Prince, 16 mars 2021- L’insécurité généralisée à laquelle le pays fait face affecte considérablement la police nationale dont les membres travaillent dans des conditions difficiles.
En trois (3) mois, du 16 décembre 2020 au 16 mars 2021, au moins dix-huit (18) policiers ont été assassinés dont la plupart dans l’exercice de leur profession, selon un rapport du RNDDH.
Lors d’une opération policière ratée à Village de Dieu, au moins six (6) policiers ont été massacrés par des bandits qu’ils tentaient de déloger.
A date, aucun effort n’a été entrepris au niveau du haut commandement de la PNH et du CSPN pour récupérer les restes des policiers dont les corps ont été mutilés par les bandits de Village de Dieu.
Du matériel policier, des armes de gros calibre dont un fusil de type M-60, des véhicules blindés et d’autres équipements ont été saisis par les malfrats. Ce qui doit sans doute renforcer le sentiment d’insécurité chez la population.
Aussi bien que le reste de la population, de nombreux policiers ont été kidnappés et ont dû payer une rançon pour obtenir leur libération. Cette situation témoigne du niveau d’insécurité à laquelle les agents de l’ordre sont exposés.
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊