Plus de 500 migrants dont des ressortissants des Caraïbes, détenus au Nicaragua puis refoulés ailleurs

Jeudi, 1er avril 2021 ((rezonodwes.com))–L’armée nicaraguayenne a détenu et renvoyé dans leur pays d’origine 528 migrants illégaux du 10 au 30 mars, a indiqué jeudi l’institution militaire dans un communiqué de presse.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Ces personnes originaires d’États d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Sud, des Caraïbes, d’Europe et d’Amérique centrale sont entrées dans le pays par des points non autorisés à la frontière sud avec le Costa Rica, où elles ont été refoulées, selon le texte.

Les troupes du détachement militaire du Sud et du quatrième commandement militaire régional qui ont participé aux opérations, a précisé le communiqué, ont respecté les mesures de protection ordonnées par le ministère de la Santé pour prévenir l’infection par le Covid-19.

Le 10 mars, l’institut armé a fait état de 1 166 migrants illégaux détenus depuis le début de l’année.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Ces missions de détention et de retour des migrants dans leur pays d’origine font partie de la stratégie connue sous le nom de « mur de confinement », par laquelle l’armée, la marine et la police nationale luttent contre le trafic international de drogue, la traite des êtres humains et le crime organisé.

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊