Pétion-Ville | Tension : des citoyens exigent la libération du juge Eno René Louis, kidnappé depuis le 27 mars

À la rue Lambert, la circulation automobile et le grand commerce sont à l’arrêt pour protester contre l’enlèvement du juge Eno René Louis. Le Tribunal de Paix de Pétion-Ville est dysfonctionnel en signe de solidarité au magistrat, kidnappé à la Croix-des-Bouquets, le 27 mars dernier.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Dès l’aube du mardi 30 mars, consécutivement aux barricades de pneus enflammés dressées sur la chaussée, des flammes ont noirci le ciel de Pétion-Ville.

L’axe de la rue Lambert, limitrophe au site de l’ancien cimetière de la commune, généralement brouillant, a été observé désert.  Des commerçants, des motocyclistes, des restaurateurs ont dû suspendre leurs activités en se portant solidaires au mouvement.

 Au Tribunal de Paix de Pétion-Ville, des avocats, des greffiers, des magistrats et autres acteurs du système ont observé un arrêt de travail pour réclamer la libération du juge titulaire du tribunal. Ils menacent de poursuivre la mobilisation jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction.

Des associations de juges se sont également prononcés sur la situation du Juge Eno René Louis, un autre acteur de la chaine, victime d’enlèvement.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Dans un communiqué de Presse en date du 28 mars dernier, l’Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH), l’Association professionnelle des magistrats haïtiens (APM), le Réseau national des magistrats haïtiens (RENAMAH) et l’Association des juges de Paix haïtiens (AJUPHA) ont exprimé leur préoccupation suite à cet acte révoltant et exigent des autorités politiques et judiciaires d’utiliser tous les moyens nécessaires aux fins de libérer le collègue Louis, sain et sauf, de ses ravisseurs.

Par ailleurs, les dirigeants de ces associations exhortent les magistrats à être vigilants en ces temps difficiles.

Au moment où ces lignes sont éditées, aucune nouvelle du magistrat enlevé n’a été communiquée à la presse. Rezo Nòdwès a tenté de contacter la famille de la victime, mais les démarches se sont révélées infructueuses.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊