Mise en garde de l’artiste haïtien, K-Lib, contre la «petite fièvre»

L’artiste haïtien K-Lib, dans un message publié sur son compte Twitter ce 8 juin 2020, met toute la population haïtienne en garde contre la «petite fièvre» qui s’avère être très dangereuse et même mortelle.

Selon l’ex rappeur de «Mistik 703», il avait un oncle qui souffrait de la «ti lafyèv» dont parlent ardemment les haïtiens. Après une semaine de prière, l’oncle en question présente des difficultés respiratoires. Étant en route pour aller à l’hôpital de Mirebalais, il a rendu l’âme, a expliqué K-Lib.

«M gen yon tonton m ki te gen ti lafyèv y ap pale de li a la. Yo fè on semèn ap priye avè l, lè l kòmanse pa ka respire pou tout bon yo resi al lopital avè l. Pandan yo mande pou voye l Mibalè, li mouri nan machin nan», a-t-il twitté avant de poursuivre avec ce conseil: «Mezanmi, kontinye mete mas lè n ap sòti epi lave men nou tande».

Si jusqu’à aujourd’hui les haïtiens croient que, parallèlement à la Covid-19, il y a une autre épidémie de fièvre en Haïti, il faut rappeler que le Ministère de la Santé Publique et de la Population a dit le contraire: «Il n’ya qu’une seule fièvre en Haïti et c’est le coronavirus». C’est pourquoi que les responsables du MSPP, à l’instar de K-Lib, encouragent tous ceux présentant les signes de la Covid-19, notamment la fièvre, à contacter le ministère afin que leur cas soit pris en charge pour éviter le pire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊