Méditerranée : près de 15 migrants et réfugiés ont perdu la vie au large de la Libye

Au moins 15 migrants et réfugiés cherchant à rejoindre l’Europe seraient morts noyés lundi dans un naufrage au large de la Libye, a rapporté mardi l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).
« Les corps de 15 personnes ont été récupérés lorsque deux bateaux sont arrivés à la base navale de Tripoli ce soir (lundi) », a indiqué dans un tweet le bureau en Libye du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), à la suite de ce nouveau drame de l’immigration en Méditerranée.
« Les 177 survivants ont reçu de l’aide, certains ayant besoin d’une aide médicale urgente, par le HCR et son partenaire, l’ONG de secours, International Rescue Committee », a ajouté l’agence onusienne, relevant que les migrants et les réfugiés avaient quitté Zwara et Alkhoms la nuit précédente (dimanche).
« Au moins 15 migrants se sont noyés après le chavirement d’une embarcation au large de la Libye, selon quelque 90 survivants ramenés à terre par les garde-côtes », a souligné de son côté, dans un tweet, Safa Msehli, une porte-parole de l’Agence de l’ONU pour les migrations (OIM). 
Selon l’OIM, « le retour dans des centres de détention sordides du pays est un enchainement et souvent une aggravation du traumatisme que les migrants subissent sur cette route ».
Si les tentatives de traversée depuis l’Afrique du Nord se sont multipliées cette année, le nombre de migrants décédés en mer en tentant de rejoindre l’Europe a plus que doublé cette année par rapport à la même période en 2020, avait indiqué l’OIM mi-juillet. 
Entre le 26 septembre et le 2 octobre, 538 migrants ou réfugiés avaient été interceptés par les garde-côtes libyens. Depuis le début de l’année, l’OIM fait état de 25.823 personnes renvoyées dans ce pays, soit plus du double en 2020, avec 11.891 migrants interceptés et renvoyés en Libye.
Ces traversées sont généralement périlleuses. Selon un décompte établi par l’OIM le 9 octobre dernier, au moins 1.486 migrants sont morts noyés en Méditerranée depuis de début d’année, dont 86 depuis début octobre. A ce stade, juillet reste le mois le plus tragique avec 311 décès ou portés disparus dans les côtes méditerranéennes. 
Ce nouveau drame de l’immigration clandestine intervient quelques jours après l’assassinat de migrants et réfugiés en Libye. 
Selon l’OIM, des gardes libyens ont tué vendredi dernier par balles six migrants originaires de pays d’Afrique subsaharienne dans un centre de détention à Tripoli, a indiqué l’OIM, dénonçant des conditions de vie « terribles » dans ce lieu surpeuplé. 
L’incident s’est produit dans le centre de détention d’Al-Mabani où sont détenus plus de 3.400 migrants, dont 356 femmes et 144 enfants.
Nombre d’entre eux avaient été arrêtés lors des raids menés la semaine dernière dans le quartier de Gergaresh et étaient détenus de manière arbitraire. 
Selon l’OIM, le centre de détention Al-Mabani a une capacité d’accueil de 1.000 détenus mais plus de 3.400 s’y entassent, dont plus de la moitié hors du bâtiment principal mais dans le périmètre du complexe.
Plus de 1.000 migrants dans ce centre de détention avaient demandé l’aide au retour humanitaire volontaire de l’OIM et « attendent depuis des mois suite à une décision unilatérale et injustifiée de la Direction de la lutte contre la migration illégale (DCIM) de suspendre les vols humanitaires depuis la Libye ».
Selon l’OIM, près de 10.000 hommes, femmes et enfants sont piégés dans des conditions sinistres dans des centres de détention officiels libyens dont l’accès est limité et souvent restreint pour les travailleurs humanitaires.


document.getElementById( “ak_js” ).setAttribute( “value”, ( new Date() ).getTime() );
Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js



(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Journal citoyen d’actualités et d’analyses
 
Contact :
Claudy Brien Auguste
Rédacteur en chef
Fritz Louima
Administrateur
Elco Saintamand
Conseiller juridique
Relations Publiques
Daniel Chavannes
Jean Kerby Gédéon
Rédaction:
Nicole Theodore
Natacha Durose
Hervé Noèl
Pascal Fleuristil
rezonodwes@gmail.com ou info@rezonodwes.com
 

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊