L’Union Européenne ne compte pas supporter le référendum de Jovenel Moïse, selon Sylvie Tabesse

(TripFoumi Enfo) – Alors que l’ancien président Jovenel Moïse et son équipe se dirigent adelante vers l’organisation du référendum constitutionnel, des organisations internationales et certains pays partenaires d’Haïti ne cessent de se désolidariser avec lui. Après les États-Unis, c’est le tour de l’Union Européenne de se retirer de ce processus.
« L’Union Européenne ne compte pas appuyer l’organisation du référendum pour le changement de la constitution en Haïti. Nous ne voulons pas non plus ni financer ni observer ce processus », à en croire les propos de Sylvie Tabesse, ambassadrice de l’UE en Haïti.
Pour asseoir la position de l’UE, Mme Tabesse dénonce le processus qu’elle qualifie de non transparent et antidémocratique. Pour elle, le pays est politiquement instable, donc il n’est pas prêt à organiser un tel vote.
À chaque heure de plus vers la date du référendum, des acteurs nationaux et internationaux se désolidarisent de Jovenel Moïse. Mais, il n’entend pas abandonner. Attendons voir si le pays acceptera d’avaler cette constitution-poison qui symbolisera la mort de l’Etat haïtien.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊