Lettre ouverte au Président de la République

Jeudi 25 juin 2020 ((rezonodwes.com))– Monsieur le Président de la République,

Lors de votre allocution, le 18 mai dernier, pour la commémoration des 217 ans du bicolore haïtien, vous annonciez avoir instruit le Conseil électoral provisoire (CEP) d’engager les démarches pressantes pour la tenue des prochaines élections.

En tant qu’organisation qui mène un plaidoyer pour le respect des droits et devoirs des Haïtiens vivant à l’étranger, l’IDENH (Intégration de la diaspora pour une Nouvelle Haïti) souhaite saisir l’occasion pour soulever certains enjeux et défis posés par la question de vote pour les Haïtiens qui résident à l’étranger.

En général, le vote contribue au renforcement de la cohésion nationale dans une société démocratique. De nombreux électeurs de la diaspora haïtienne, disséminés dans différents pays à travers le monde (Haïtiens à nationalité multiple ou ayant la double citoyenneté, étudiants haïtiens, membres du corps consulaire et diplomatique et citoyens haïtiens résidant en terre étrangère) ne seront pas en mesure d’exercer légitimement leur droit de vote lors des prochaines élections à moins de revenir au pays.

Tristement, le climat d’insécurité qui règne dans le pays et la pandémie du COVID-19 imposent un lourd fardeau financier à ces Haïtiens de la diaspora qui n’auront pas nécessairement la possibilité d’effectuer un tel déplacement.

Sachant qu’en 2012, l’État haïtien a dépensé plus de 59 millions de dollars américains pour l’acquisition d’équipements devant permettre l’émission de cartes d’identification nationale et électorales à travers les ambassades et consulats haïtiens et qu’actuellement ce matériel (une centaine d’appareils vendus par la firme Smartmatic) entreposé à perte dans les missions serait d’aucune utilité; considérant que tous les Haïtiens vivant à l’étranger doivent participer à la vie politique du pays, nous, les membres de l’IDENH demandons au Président de la République de :

  • reconnaître la diaspora haïtienne comme un secteur clé de la vie sociopolitique du pays avec des membres légalement habilités à siéger à l’Assemblée constituante, au Conseil électoral provisoire et tout autre organe ou commission devant intervenir et se prononcer sur les grands enjeux du pays;
  • rectifier le décret en date du 16 juin 2020, publié dans le Moniteur concernant l’émission de la nouvelle carte électorale, pour y enchâsser les clauses et dispositions définissant les mesures selon lesquelles les Haïtiens résidant à l’étranger pourront obtenir leur carte d’identification nationale et électorale;
  • procéder à l’installation de dispositifs de vote dans les consulats et ambassades d’Haïti pour permettre aux Haïtiens vivant à l’étranger de remplir leur devoir de citoyen;
  • renforcer le mécanisme de contribution de la diaspora au financement des dépenses électorales par le biais du Ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE) ou la Banque de la République d’Haïti (BRH). 

Monsieur le Président de la République, la diaspora constitue une composante indissociable et essentielle de la vie nationale d’Haïti.  

L’IDENH rappelle l’importance capitale, pour l’économie du pays, de la régulation de la question du droit de vote de tous les Haïtiens vivant en terre étrangère. Il est grand temps de tout mettre en œuvre pour assurer la pleine intégration et l’entière participation de cette diaspora au processus de construction de l’avenir de la Nation.

Agréez, Monsieur le Président de la République, nos civilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊