«Les droits humains sont des valeurs universelles», rappelle Taiwan demandant à Pékin de mettre un terme à l’oppression au Xinjiang

Mais pour Taiwan, tout va bien en Haïti, et même très très bien avec le dictateur Jovenel Moise qui passe outre des prescrits de la Constitution de 1987 pour demeurer encore au pouvoir et lancer des exactions contre la population civile et policiers.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Mardi 29 mars 2021 ((rezonodwes.com))–« Les droits humains sont des valeurs universelles. Nous appelons les autorités de Pékin à aborder directement la question des droits des Ouïghours », a déclaré le 26 mars la présidente de Taiwan, Tsai Ing-wen, dans un message posté sur sa page Facebook.

Alors que des marques internationales font l’objet en Chine d’appels au boycott après avoir renoncé à s’approvisionner en coton du Xinjiang ou auprès de certains sous-traitants soupçonnés d’avoir recours à du travail forcé, Tsai Ing-wen a appelé les autorités de Pékin à aller au fond des choses. « C’est seulement en arrêtant l’oppression qu’elles pourront mettre un terme à ces préoccupations et désamorcer les conflits », a-t-elle insisté.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Manipuler le patriotisme pour faire pression sur des entreprises étrangères n’apportera rien de bon et n’aidera pas la Chine à devenir, comme c’est son but affiché, « un acteur responsable sur la scène mondiale », a ajouté la chef de l’Etat.

source :Taiwan News

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊