Les anciens secrétaires d’Etat de Jovenel Moïse contestent l’autorité du premier ministre de facto Ariel Henry

Port-au-Prince, samedi 14 août 2021- Charlot Jacquelin Junior, ancien secrétaire d’Etat a la jeunesse affirme ne pas reconnaitre Ariel Henry en tant que premier ministre et, celui-ci, ne peut’ en aucun cas mettre fin aux services des “secrétaires d’Etat.”
Dans un circulaire aux ministres du gouvernement de facto, le secrétaire général de la primature a exigé hier vendredi l’adoption de mesures visant à récupérer tous les biens meubles et immeubles de l’Etat qui ont été mis à la disposition des Secrétaires d’Etat du précédent gouvernement.”
C’est cette annonce qui fait bondir les secrétaires qui étaient tous très discrets depuis l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse, le 7 juillet dernier.
Selon Charlot Jacquelin, Ariel Henry ne peut prétendre pouvoir renvoyer les secrétaires d’Etat nommés par le défunt président Jovenel Moïse.
Il indique que M. Henry qu’il ne considere pas comme premier ministre, ne dispose de document legal, notamment l’ampliation de l’arretee de sa nomination dument signee par le president Jovenel Moiise.
La version dont il dispose ce serait la version électronique que le secretaire général du conseil des ministres, Rénald Lubérice aurait acheminé aux presses nationales en vue de l’impression et la publication dans le journal officiel, Le Moniteur, sans préciser quelle était l’autorité supérieure qui a ordonné une telle initiative.
Charlot Jacquelin dénonce l’inélégance avec laquelle les secrétaires d’Etat ont été traités par M. Henry.
Quant Frantz Exantus, ex-secrétaire d’Etat à la communication, il estime que Ariel Henry ne dispose d’aucune autorité ni de provision légale et constitutionnelle pour mettre à pied les secrétaires d’Etat.
Intervenant sur radio Signal Fm ce samedi, Exantus qui évoque le droit administratif, souligne que l’autorité de nomination est l’autorité de révocation.
Il indique également qu’au nom de la continuité du pouvoir de Jovenel Moïse, Ariel Henry ne peut pas les remercier.
Frantz Exantus exhorte M. Henry a se comporter en homme d’Etat et à éviter de toute forme de confrontation s’il ne voudrait pas faire face à sa première crise.
Charlot Jacquelin Junior et Frantz Exantus informent que l’ensemble des anciens secrétaires d’Etat vont se réunir pour exprimer une position commune.
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊