Léon Charles se déresponsabilise et auccuse la population haïtienne

(TripFoumi Enfo) Léon Charles continue d’étonner tant par ses actions que par ses déclarations. Le Directeur a.i de Police Nationale d’Haïti (PNH) se déleste de ses responsabilités par rapport à l’insécutité et pointe du doigt la population haïtienne qui, dit-il, accepte comme normale la présense des gangs dans le pays.

Après avoir quitté le pays le trois (3) juin dernier, alors que des groupes armés se (re) trouvaient en affrontements, Léon Charles est de retour au bercail, mais pas pour apporter la solution face au banditisme atteignant son paroxysme sur le sol national.

Pour lui, lors d’une conférence de presse présentée ce jeudi 10 juin, c’est la population qui détermine l’existence des bandes armées dans le pays. « Il y a une culture d’acceptation des gands au sein de la société », fustige-t-il.

Ce sur quoi il se base pour tenir de tels propos, c’est, constate-t-il, une absence d’indignation chez la population haïtienne face aux différentes attaques dont sont victimes les commissariats et sous-commissariats de police ces derniers jours.

Les propos de Léon Charles montrent à clair que la solution au problème du banditisme en Haïti n’est pas pour demain, car l’ancien représentant d’Haïti à l’Organisation des États Américains (OEA) est dépassé par la situation.

Ainsi, il a lancé un appel à la population de se charger de sa croix en se soulevant contre ces gangs armés qui sèment le deuil dans les familles haïtiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊