Platform News HT

Le trafic de drogue et un assassinat ont aggravé le chaos en Haïti, selon un éditorial du Washington Post !

              <span class="rhi-donate-link donate-swap-text">donate</span>              <br><strong>Vendredi 17 décembre 2021- </strong>Suite à l’assassinat en juillet du président haïtien, Jovenel Moïse, les explications confuses qui ont fusé hors du pays n’avaient guère de sens. Aujourd’hui, une enquête approfondie du New York Times sur ses efforts intensifiés pour défier les puissants réseaux criminels de trafic de drogue qui imprègnent le gouvernement, les forces de sécurité et l’élite des affaires d’Haïti a fait la lumière sur le meurtre et les raisons probables qui le sous-tendent.<br>*Jovenel Moïse a été élevé de l’obscurité à la présidence principalement par son prédécesseur, l’ancien président Michel Martelly – lui-même soupçonné d’entretenir des liens étroits avec certains des plus grands chefs de file du trafic d’Haïti. Selon le récit du Times, Moïse compilait un dossier des noms de trafiquants qu’il prévoyait de partager avec les États-Unis. Parmi les noms les plus connus figurait M. Le beau-frère de Martelly, qui exerça une énorme influence sur le gouvernement de Moïse.<br>Jovenel Moïse a été abattu dans sa chambre par une équipe de mercenaires colombiens qui, selon le Times et ses sources, recherchaient cette liste de noms. *<br>Michel Martelly, interdit par la constitution haïtienne de briguer un deuxième mandat présidentiel consécutif, vit désormais à Miami ; il est largement considéré comme prévoyant une autre candidature à la présidence. Une question qui ressort du rapport du Times est de savoir comment, compte tenu des allégations de corruption et de liens avec trafic de la drogue à son encontre, il conserve un visa lui permettant de vivre aux États-Unis et, d’ailleurs, pourquoi il n’a pas été arrêté.<br>Haïti est un narco-État de longue date dont la police et les institutions gouvernementales ont souvent été de mèche avec les trafiquants. Le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental, c’est un point de transbordement majeur pour la cocaïne, l’héroïne et d’autres produits de contrebande à destination des États-Unis en provenance d’Amérique du Sud. Il a été au centre d’efforts intenses et d’une intense frustration pour la Drug Enforcement Administration (DEA), dont les efforts d’enquête ont souvent été entravés par la corruption de haut en bas au sein du gouvernement et de l’appareil de sécurité d’Haïti. La DEA elle-même est soupçonnée qu’une partie de son personnel en Haïti pourrait avoir été cooptée par des trafiquants.<br>Parmi les cibles des enquêtes passées de la DEA se trouve Dimitri Hérard, qui a été détenu en lien avec le meurtre de Moïse. M. Hérard, ancien responsable clé de la sécurité de M. Martelly, était également un proche collaborateur du beau-frère de Martelly, Charles Saint-Rémy, est largement soupçonné d’être un baron du trafic illicite de la drogue. C’était M. Hérard qui était en charge du détail de la sécurité présidentielle qui s’est tenu à l’écart la nuit de l’assassinat, permettant aux tueurs à gages un accès sans entrave au domicile de Moïse.<br>L’impunité est la règle en Haïti, pas l’exception ; presque personne dans le pays n’a été reconnu coupable d’infractions de trafic de drogue, et de hauts responsables, y compris l’actuel ministre de la Justice, ont été impliqués dans la protection des trafiquants contre les enquêtes anti-corruption. Haïti est maintenant dans le chaos, son gouvernement non élu, ses rues contrôlées par des gangs criminels et son économie en ruine. En d’autres termes, c’est un paradis pour les trafiquants de drogue. L’administration Biden, en détournant le regard, permet le pandémonium qui a enveloppé le pays. Les Américains pourraient imaginer que les problèmes d’Haïti ne les concernent pas, mais ces problèmes ont une façon de s’échouer sur les côtes américaines, en tant que réfugiés – et en tant que contrebande.<br>       Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre de RHI     <br>                         <label id="jetpack-subscribe-label" class="screen-reader-text" for="subscribe-field-456">                          Entrez votre adresse courriel                        </label>                                              <br>                                                                                                                                                     <button type="submit" style="margin-left: 0px" name="jetpack_subscriptions_widget">                             JE M'ABONNE                        </button>                     <br><br><a href="https://www.rhinews.com/opinion/le-trafic-de-drogue-et-un-assassinat-ont-aggrave-le-chaos-en-haiti-selon-un-editorial-du-washington-post/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-trafic-de-drogue-et-un-assassinat-ont-aggrave-le-chaos-en-haiti-selon-un-editorial-du-washington-post">source</a>

Leave a Comment

Your email address will not be published.

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊