Le premier noir à la commande du bâtonnat de Montréal est d’origine haïtienne

(Tripfoumi Enfo)- Digne fils de la terre d’Haïti, Me Junior Extra Laguerre vient d’inscrire son nom en lettre d’or dans les annales du bâtonnat de Montréal. En effet, cet avocat fiscaliste d’origine haïtienne a été élu, à la suite d’une élection où il n’avait pas de concurrent, comme premier bâtonnier noir habilité à diriger le bâtonnat de Montréal. Après avoir été le premier avocat noir à être élu président du Jeune Barreau de Montréal (JBM), Me Junior a récidivé mais, cette fois-ci, en intégrant la cour des grands comme 172e bâtonnier de Montréal.
C’est dans une annonce faite par la bâtonnière sortante, Me Robin Schiller, qu’elle a révélé le nom de son successeur. Interrogée à cette circonstance, Me Robin qualifie de ce moment “d’historique”. “J’ai eu le plaisir de travailler avec Me Laguerre cette année et je peux attester de son travail acharné et de son dévouement au barreau de Montréal”. En devenant bâtonnier dans un monde où le racisme bat toujours son plein, Me Laguerre a brisé un grand nombre de barrières sur son passage.
Interviewé par Droit-inc après son élection par acclamation, Me Laguerre n’a pas caché sa satisfaction. Il dit : “ Ça me fait très plaisir, car ça fait déjà plusieurs années que je m’implique pour le Barreau de Montréal au point où les gens ne sont pas étrangers à ma présence. C’est aussi un bel accomplissement pour un enfant né en Haïti, et qui est arrivé ici à l’âge de 10 ans. Mon élection, c’est quelque chose d’inattendu, même pour moi. Alors ça fait plaisir”.
L’avocat qui, selon ses dires, est devenu par chance un membre de la basoche a cultivé son amour pour le Droit suit à un cours d’initiation au droit qu’il a eu. Se sentant dans sa peau, il s’est fait inscrire en Droit à l’université de Sherbrooke. Se trouvant dans une ambiance trop festive où il n’a pas pu se concentrer sur ses études, il s’est éloigné de sa région pour s’inscrire à l’Université Laval afin de se concentrer au mieux sur ses études. De là, il a eu une maitrise en fiscalité et possède maintenant son propre cabinet.
Avec un parcours professionnel exemplaire, Me Laguerre a la lourde responsabilité de faire montre de perspicacité, de sérieux dans ses nouvelles fonctions qu’il occupera officiellement le 5 mai prochain. Un souhait de réussite au Me Laguerre qui va jouer le rôle de porte-parole à plus de 15 000 membres du Barreau de Montréal. Espérant que cette porte qui s’est ouverte à Monsieur Junior, par sa compétence, continue de s’ouvrir à d’autres noirs.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊