Platform News HT

L’agronome Josué Bazile plaide pour un regroupement arrondissemental au niveau de l’arrondissement de Corail

Vendredi 5 mars 2021 ((rezonodwes.com))– Ce samedi 27 février, en marge d’une visite dans la Grand’Anse, le président Jovenel Moïse a fait l’annonce de l’érection sous peu de Duchity comme commune. Cette annonce a suscité des remous. Plusieurs personnalités en ont donné leur point de vue. Si pour certaines c’est une bonne nouvelle, d’autres ont préféré nuancer leur argument tout en reconnaissant que cette décision a d’énormes conséquences sur Pestel.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Elles croient que Pestel perd de ses plumes. Elle a vu se soustraire de son territoire insulaire alors bien agrémenté de belles plages et de son accès sur la route nationale. Tout cela en constitue un grand manque pour Pestel. Eu égard aux inquiétudes de plus d’un, l’Agronome Josué veut plutôt rassuré. 

L’Agronome Josué Bazile a accepté dans un entretien accordé à Pestel connexion blog de partager ses réactions. S’il est vrai que Pestel sera réduite de sa superficie et de sa taille démographique, il veut croire que cela offre de très belles opportunités à la région. Il parle d’opportunisme politique pour l’arrondissement en cas où Duchity sera officiellement élevé au rang de commune.

Il a aussi fait remarquer que ce sera inédit dans l’histoire géopolitique du pays puisque ce sera pour la première fois dans moins d’une année où une commune sera divisée en trois. Posant la question pour savoir à quoi Pestel devrait s’attendre une fois que Duchity sera officiellement commune, l’agronome explique que ce qui est fait est déjà fait, on doit l’admettre et chercher par tous les moyens à exploiter les opportunités qui en découleront.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Pour lui, derrière toute action posée il y a toujours une opportunité. C’est pourquoi il souhaiterait que les maires des six communes formant l’arrondissement de Corail se regroupent au sein d’une structure qui aura pour nom REMARC ou REMAK en créole ( Regroupement des Maires de l’Arrondissement de Corail) ou (Regwoupman Majistra Awondisman Koray). Ce leadersphip arrondissemental offrira une autre vision de l’arrondissement et nous ne serons plus des laissés-pour-compte, a-t-il fait savoir. 

D’après l’Agronome Bazile, cette structure arrondissementale aura son siège social soit à Duchity ou à Beaumont étant donné que ces deux communes sont stratégiquement bien situées. Ce sera un outil qui cherche à attirer des opportunités pour le Haut de la Grand’Anse comme cela se fait à Bas de l’Artibonite ou à Bas du Plateau Central. Les maires de l’arrondissement ont pour intérêt de se regrouper pour pouvoir mettre en valeur les atouts de la région et non pas dans une dynamique pour entrer en compétition avec les hommes de Jérémie, a-t-il fait remarquer. Il en a profité pour identifier les filières sur lesquelles ces communes peuvent miser pour enclencher leur développement.

Il y a, selon lui, l’écotourisme, la pêche, l’agriculture. Pour les Communes telles que Iles Cayemittes, Corail Pestel, Duchity l’écotourisme et la pêche sont primordiales. Il espère que les nouvelles communes vont profiter du savoir-faire, de l’expérience des anciennes, entrer dans cette structure arrondissementale pour exercer des pressions sur l’État de sorte qu’elles bénéficient des infrastructures nécessaires à leur développement.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Cette structure arrondissementale doit entrer dans une dynamique de faire de la politique sociale et chercher à mettre en valeur les filières susceptibles de favoriser le développement des communautés poursuit-il. Il y a l’exploitation de la production de manioc qui doit se faire à Corail, Pestel et les Îles Cayemites, l’igname à Pestel, Beaumont et la culture maraîchère à Duchity, Beaumont et dans les hautes altitudes des Roseaux. 

Réagissant sur la tenue de nouvelles élections, l’Agronome Bazille se dit préoccupé et estime que les élections ne sont pas propices dans un tel climat d’insécurité généralisé. Les élus qui en sortiront ne seront pas crédités de leur légitimé, a-t-il insisté. 

En ce qui a trait à la construction du tronçon de route Carrefour Zaboka-Pestel, il y a exprimé ses inquiétudes. Il ne croit pas que les choses vont de bon train. Ce projet de construction ne cadre pas aux normes standards, a-t-il fait remarquer. Il y ajoute que la population a droit à de l’information et on lui le doit . Elle doit savoir le montant, le nom de la firme, la durée, le maître d’ouvrage, la firme de supervision et d’autres choses encore de ce genre. Les conditions suivant lesquelles la construction a débuté indique que tout marche très mal, a-t-il conclu.

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊