Platform News HT

La voie du retour vers la démocratie en Haïti !

              <span class="rhi-donate-link donate-swap-text">donate</span>              <br><strong><em>Ce texte qui reprend les points de vue de plusieurs congressmen américains, est un plaidoyer pour la mise en application de l’accord de Montana. Les intervenants insistent pour que l’administration Biden se mette à l’écoute de la société civile haïtienne dans ses efforts pour trouver une solution haïtienne à la crise. Selon eux, l’accord de Montana est un bel exemple d’effort concerté entre les représentants de différents secteurs qui, au-delà de leurs divergences, décident de travailler dans l’intérêt commun de leur pays. Ils souhaitent que l’administration américaine soutienne cette démarche en vue d’un retour à la démocratie en Haïti…</em></strong><br><strong>Par le congressman Andy Levin,</strong><br>La Commission pour une solution à la crise dirigée par les Haïtiens est un modèle sur la façon dont les organisations de la société civile peuvent travailler ensemble pour surmonter les différences afin de créer un modèle pour une transition vers la démocratie.<br>La démocratie est un travail difficile. Cela nécessite des processus délibératifs pour s’assurer que toutes les voix sont entendues, la lenteur du travail de recherche d’un consensus sur les voies à suivre et les tâches difficiles de la mise en œuvre des accords.<br>Cela nécessite souvent de vaincre de puissants intérêts particuliers et des acteurs corrompus avec les outils et les autorités nécessaires pour renforcer leur propre pouvoir. Cela échoue aussi souvent, c’est pourquoi nous voyons des reculs démocratiques et des résurgences autoritaires dans le monde.<br>Imaginez un groupe qui a surmonté tous ces défis pour forger un véritable processus démocratique et parvenir à un accord politique pour la transition vers une vraie démocratie. Imaginez y parvenir à la suite d’un ouragan dévastateur, d’un assassinat présidentiel et de décennies de corruption et de violations des droits humains.<br>C’est exactement ce qu’a fait la Commission pour une solution à la crise dirigée par les Haïtiens, contre toute attente : un processus ascendant et inclusif qui trace une voie légitime de retour vers la démocratie en Haïti.<br>Plus de 900 groupes, représentant des millions d’Haïtiens à travers l’éventail politique, ont approuvé l’accord de la commission, et aujourd’hui, les commissaires travaillent avec diligence pour le mettre en œuvre.<br><strong>Ce dont les Haïtiens ont besoin maintenant, selon Régine Michelle Jean-Charles </strong><br>Vous pourriez supposer qu’un exemple aussi puissant de démocratie en action obtiendrait une place de choix lors d’un « sommet pour la démocratie ». Malheureusement, l’administration Biden a raté l’occasion de le souligner.<br>La semaine dernière, des centaines de dirigeants mondiaux ont été invités à rejoindre la Maison Blanche pour le premier Sommet pour la démocratie, un rassemblement virtuel de gouvernements, d’organisations de la société civile et du secteur privé. Le sommet a rempli l’engagement de campagne du président Biden de “rassembler les démocraties du monde pour renforcer nos institutions démocratiques, affronter honnêtement les nations qui reculent et forger un programme commun”.<br>Plus de 100 pays ont fait la liste des invités. Le gouvernement de facto d’Haïti ne l’a pas fait, ce qui est la bonne décision étant donné son piètre bilan. En effet, Haïti sous les régimes de Michel Martelly, Jovenel Moïse et Ariel Henry a été un cas d’école ‘‘d’une nation qui recule.’’ Pourtant, les représentants de la société civile haïtienne de la commission n’ont pas non plus figuré sur la liste, malgré les réalisations impressionnantes de la commission et les leçons que ces représentants pourraient partager avec d’autres qui luttent pour établir une gouvernance démocratique dans leurs propres pays.<br>Sheldon Whitehouse estime que la Commission pour une solution à la crise dirigée par les Haïtiens est un modèle sur la façon dont les organisations et les représentants de la société civile peuvent travailler ensemble pour surmonter les divergences d’opinion et de préférence politique afin de créer un modèle pour une transition démocratique.<br>La proposition qu’ils ont faite est tout simplement extraordinaire. Il propose un gouvernement intérimaire, nommé par divers secteurs pour assurer la représentation, pour préparer le terrain pour les élections.<br>Il fixe des objectifs pour le renforcement des institutions avant les élections, ce qui est essentiel pour rétablir la participation électorale qui s’érode depuis longtemps et garantir que les élections sont vraiment libres et équitables.<br>Et il contient des dispositions qui protégeraient le processus des intérêts et de l’influence corrompus, comme empêcher les membres de la commission d’occuper des postes de direction. Ironiquement, deux jours seulement après le Sommet de la démocratie, la démocratie sur le terrain en Haïti a fait un nouveau bond en avant avec l’installation officielle d’un Conseil national de transition, un organe représentant tous les secteurs de la société civile conçu pour ouvrir la voie à un gouvernement intérimaire.<br>C’est exactement le genre de processus mené par les citoyens qui peut conduire à une gouvernance durable, inclusive et démocratique. Nous savons que la société civile joue un rôle essentiel dans la responsabilisation des gouvernements et dans la conduite du changement dans les transitions démocratiques.<br>Lorsque nous écoutons les voix sur le terrain et suivons leur exemple dans les décisions politiques, nous obtenons de meilleurs résultats qui sont plus susceptibles de créer un changement durable pour de bon.<br>Malheureusement, l’administration Biden et ses partenaires internationaux ne prennent pas le travail de la commission au sérieux. Des pays comme les États-Unis ont tendance à renoncer à l’entité au pouvoir lorsque nous nous engageons avec des États fragiles. En Haïti, le gouvernement américain a soutenu des dirigeants politiques non démocratiques et kleptocratiques qui favorisent la corruption, la gangstérisation, la pauvreté et la violence et ne font rien pour créer les conditions d’une paix, d’une sécurité et d’une prospérité durables.<br><strong>Comment aider Haïti à se remettre sur pied ?</strong><br>Marcela Garcia croit que le changement est attendu depuis longtemps. Le ‘‘House Haiti Caucus’’ – que j’ai fondé et coprésidé avec les représentants démocrates américains Val Demings de Floride, Yvette Clark de New York et Ayanna Pressley du Massachusetts – exige que le changement commence dès maintenant.<br>Au lieu de soutenir par réflexe une poignée d’élites, la politique américaine, selon nous, doit se concentrer sur la grande étendue d’organisations qui se sont réunies pour trouver un chemin de retour authentiquement haïtien vers la sécurité, l’état de droit et une démocratie authentique.<br>Écouter les dirigeants de la société civile haïtienne et suivre leur exemple profitera non seulement au peuple haïtien, qui mérite de vivre dans une société libre, sûre et ouverte, mais cela apporterait également une paix durable et aiderait à créer un partenaire fiable pour s’attaquer aux problèmes régionaux, aux de défis partagés comme la migration et le changement climatique. De même, cela augmenterait la prospérité dans la région des Caraïbes en augmentant le commerce et en élargissant les opportunités pour les entreprises américaines.<br>Le renforcement de la démocratie doit commencer chez nous et avec nos voisins les plus proches. L’administration Biden doit changer de cap et se mettre au travail pour s’assurer que les efforts de la société civile haïtienne conduisent à un réel changement pour les Haïtiens et servent de phare à ceux qui luttent pour nourrir la démocratie dans le monde.<br>Le représentant démocrate des États-Unis, Andy Levin, du Michigan, est fondateur et coprésident du House Haiti Caucus et membre de la House Foreign Affairs Committee.<br>       Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre de RHI     <br>                         <label id="jetpack-subscribe-label" class="screen-reader-text" for="subscribe-field-458">                          Entrez votre adresse courriel                        </label>                                              <br>                                                                                                                                                     <button type="submit" style="margin-left: 0px" name="jetpack_subscriptions_widget">                             JE M'ABONNE                        </button>                     <br><br><a href="https://www.rhinews.com/opinion/la-voie-du-retour-vers-la-democratie-en-haiti/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=la-voie-du-retour-vers-la-democratie-en-haiti">source</a>

Leave a Comment

Your email address will not be published.

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊