La PNH au bord de l’implosion : l’ONCH appelle les membres du CSPN à démissionner

La PNH au bord de l’implosion : l’ONCH appelle les membres du CSPN à tirer la révérence (Communiqué)

Mardi 23 mars 2021 ((rezonodwes.com))– L’Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH) suit avec inquiétude les agissements de plusieurs  groupuscules, motivés par des intérêts différents, se réclamant de la PNH dont une bande dénommée Fantom 509 qui impose sa loi au sein de la capitale.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Cette bande qui a fait son apparition depuis les mouvements revendicatifs pour la mise en place d’un syndicat au sein de l’institution policière dont l’objectif est de  réclamer, entre autres, de meilleurs  traitements  et de meilleures conditions de travail impose ses revendications et idéologies par des violences et menaces de toutes sortes tout en opérant sous le regard passif du haut commandement de la PNH et du CSPN .

Toute la société haïtienne ne fait que constater l’échec cuisant et la descente aux enfers de l’institution policière vieille de seulement vingt-six ans et qui se laisse ruiner, réduire à néant par des luttes intestines , des intérêts claniques et politiques. La mission de protéger et servir est remplacée par celle de diviser pour anéantir.

Une police divisée et politisée  particulièrement dans l’ère métropolitaine de Port-au-Prince ce pour imposer leur loi et leur volonté.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

De tels agissements sont inadmissibles et inacceptables dans une société dite démocratique, particulièrement quand elles occasionnent de lourdes pertes matérielles et en vies humaines.  Il faut tout au moins se rappeler que toutes ces dérives  ne sont que le résultat  de la mauvaise  gouvernance  de l’administration  de monsieur  Jovenel  MOÏSE.

Pillages d’un  concessionnaire  de véhicules, des actes de vandalismes dans des commissariats  de police,  des véhicules incendiés, des policiers libérés de force, d’autres tués,  de paisibles citoyens traumatisés par les agissements des hommes armés ( PNH, Gangs armés, fantôme 509), paralysie des activités sociales, scolaires, administratives et commerciales,  tel est le quotidien des riverains de la zone métropolitaine.

Ce lundi 22 mars 2021, deux policiers sont touchés par des projectiles dont l’un mortellement  lors d’un affrontement  entre deux groupes  policiers  armés.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Face à cette situation aussi décevante, humiliante que révoltante et qui perdure, l’OCNH invite les membres du Conseil de Supérieure de la Police Nationale (CSPN) à tirer les conséquences de leur incapacité à rétablir l’ordre dans le pays et de soumettre leur démission pour motif d’incompétence.

Me Camille Occius

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊