La CAMH et l’ANAELH sollicitent le statut de réfugié politique en faveur de Ralph Youri Chevry

Port-au-Prince, 21 février 2021- Pour La Coalition des Anciens Maires d’Haïti (CAMH) et l’Association Nationale des Anciens Elus Locaux d’Haïti (ANAELH), Youri Chevry est un opposant a Jovenel Moïse dont le mandat a pris fin depuis le 7 février 2021, conformément aux dispositions des articles 134-2 de la constitution et 239 du décret électoral de 2015.
Dans une lettre au ministre dominicain des affaires étrangères, Roberto Alvarez, les deux organisations estiment que Ralph Youri Chevry dont la position politique lui a valu des persécutions et intimidations politiques, mérite protection.
Rappelant qu’à la fin de son mandat de maire de Port-au-Prince en juillet 2020, M. Chevry avait délibérément quitté son poste et refusé de se convertir en agent exécutif intérimaire, La CAMH et l’ANAELH soulignent que la vie de leur membre est en danger et sollicitent le statut de réfugié politique en sa faveur.
Elles font remarquer que, le 8 octobre 2020, Ralph Youri Chevry avait été auditionné par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et aucune charge n’avait été retenu contre lui.
‘’Le 6 février 2021, la veille de l’expiration du mandat de Jovenel Moïse, sa résidence avait été l’objet d’une intervention policière brutale et la barrière principale de sa maison avait été enfoncée par les agents faisant partie de l’opération. Et, le 8 février 2021, un avis de recherche avait été lancé contre lui avec des fallacieux chefs d’accusations, selon elles.’’
Les deux organisations soulignent ‘’qu’Haïti est en train de revivre des années de ténèbres où tous les acquis démocratiques sont en passe d’être enfouis au profit des velléités dictatoriales de Jovenel Moïse qui garde le pouvoir illégalement depuis le 7 février dernier.’’
‘’Arbitrairement, poursuivent-elles, il a révoqué trois (3) juges de la plus haute instance judiciaire de la République, Cour de Cassation, co-dépositaire de la souveraineté nationale. Il les a remplacés, par arrêté dit présidentiel, en dehors de la loi régissant la matière.’’
Elles indiquent également que de nombreux opposants à Jovenel Moïse ont dû fuir le pays. Elles citent entre autres, le comédien Mathyas Dandor, Dimitri Vorbe.
Elles justifient leur demande de statut de réfugié politique en faveur de Ralph Youri Chevry par la Convention de Genève de 1951 et du Protocole de 1967 ratifiés par la République dominicaine les 1e et 4 avril 1978 ; des Déclarations de Carthagène de 1984 et de New York en vue d’un Pacte mondial sur les réfugiés.
Ralph Youri Chevry a été arrêté le 14 février dernier  accompagné de deux policiers haitiens a Dajabon, en République Dominicaine.
 
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊