Joseph Jouthe évoque des “erreurs stratégiques” à l’origine de l’échec de l’opération policière à Village de Dieu

Par Jacques Kolo,
Port-au-Prince, 25 mars 2021, (RHInews)- Selon le Premier ministre de facto Joseph Jouthe, des erreurs d’appréciation dans la manipulation de données stratégiques ont foiré l’opération policière du 12 mars dernier, dans le quartier de Village de Dieu.
Au moins cinq (5) agents ont été tués dans des conditions atroces et un autre toujours porté disparu, au cours d’une opération policière qui a tourné à la catastrophe pour tenter de déloger le gang “ 5 secondes” du commandant “IZO”.
Vingt (20) jours après, les cadavres des victimes sont toujours aux mains des bandits, malgré la promesse formelle de Jovenel Moïse et de Léon Charles aux parents des policiers.
Joseph Jouthe a indiqué avoir exigé du Haut Commandement de la police l’ouverture d’une enquête approfondie pour faire le jour sur cet incident regrettable. Il dit avoir déjà en sa possession les premiers éléments d’une enquête sur l’échec de l’opération.
“Il faut que tous ceux qui ont contribué à l’échec de l’opération du 12 mars payent le prix fort”, a précisé Joseph Jouthe, évoquant également le fait que l’ordre en provenance de la chaine de commandement n’a surtout pas été appliqué, dans le cadre de l’intervention à Village de Dieu.
A date, seul l’inspecteur général de la police nationale, Carl-Henry Boucher, également ex-responsable du service de renseignement de la PNH a été sanctionné. Aucune mesure disciplinaire n’a été prise à l’encontre de Leon Charles, commandant en chef a.i de la police qui avait ordonné l’opération. Le coordonnateur, le superviseur et le commandant de l’opération n’auraient pas été auditionnés par l’inspection générale de la police nationale.
Pour Joseph Jouthe qui est également le chef du CSPN (Conseil Supérieur de la Police Nationale), l’opération policière à village de Dieu a été bien planifiée dans les moindres détails. A son avis, il semblerait que le Commandement de la police a été induit en erreur à travers des données inexactes recueillies sur le théâtre des opérations.
Interrogé sur les nombreux appels à la démission de Léon Charles, Directeur général par intérim de la police après l’échec de l’opération à village de Dieu, Joseph Jouthe a surtout esquivé la question, se contentant de donner des explications pour faire passer le temps.
“J’ai entendu les cris de la population, des parents, des policiers”, a lancé Joseph Jouthe qui déclare souffrir avec eux après les événements à Village de Dieu.
A défaut des cadavres des policiers victimes, des armes de gros calibre et autres équipements policiers encore aux mains des bandits, les autorités policières ont négocié et obtenu la restitution d’un véhiculé blindé confisqué par les membres du gang ‘’5 Secondes.’’
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊