Jerry Tardieu qualifie d’insensée la démarche de Jovenel Moïse pour doter le pays d’une nouvelle constitution

Port-au-Prince, 27 mars 2021- Jerry Tardieu estime que l’ensemble du processus mis en place par Jovenel Moïse pour organiser un référendum constitutionnel et des élections, est entaché d’irrégularité et d‘inconstitutionnalité.
Rappelant que la constitution de 1987 interdit tout changement de la constitution par voie référendaire, M. Tardieu a fait remarquer que le texte proposé par les cinq (5) individus embauchés par Jovenel Moïse pour rédiger sa nouvelle constitution s’inscrit dans une dynamique indécente, non inclusive et illogique. Ce qui, de son avis, est tout à fait inacceptable.
L’ancien député de Pétion-Ville qui a présidé la commission chargée de proposer un amendement de la constitution à l’issue de la dernière session législative de la 50e législature, a appelé à la vigilance des citoyens pour faire échec à ce projet de Jovenel Moïse qui veut imposer au pays une nouvelle constitution dont l’axe fondamental consisterait à définir un régime ‘’hyper-présidentialiste où un individu détient tous les pouvoirs.
‘’La constitution que Jovenel Moïse veut et que ses amis sont en train de lui offrir, c’est celle qui fait de lui un monarque présidentiel, a souligné l’ancien parlementaire qui souhaite que les citoyens s’engagent plus intensément pour mettre un terme à cette démarche perverse et pernicieuse.’’
Contrairement a la proposition d’amendement de la commission de la chambre des députés qui souhaite responsabiliser le président généralement perçu comme mineur, Jerry Tardieu a cité l’article 139 de la constitution de Jovenel Moïse qui accorde immunité pleine et entière au président de la République : ‘’ Aucune action ne peut être engagée contre le chef de l’Etat pour des actes liés a ses fonctions et accomplis en qualité de président même après la fin de son mandat.’’
‘’Ce que nous avions proposé à travers la commission, c’était de rééquilibrer les pouvoirs, responsabiliser le président et restructurer l’Etat et ses institutions, a fait remarquer M. Tardieu qui a mis en garde contre toute mauvaise utilisation des propositions de la commission d’amendement.’’
Intervenant ce samedi 27 mars 2021, à l’émission ‘’Ranmase’’ de Radio caraïbes, M Tardieu a fait savoir qu’au lieu de renforcer leurs pouvoirs et leur autorité, la Cour des Comptes et le pouvoir judiciaire, sont réduites à leur plus simple expression dans la constitution de Jovenel Moïse pendant que les citoyens de l’arrière-pays ne sont pas pris en compte dans le texte rédigé par les cinq (5) amis de M. Moïse.
 
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊