Platform News HT

Information in one click

Haïti-RD| »Coopération frontalière », le thème principal d’une rencontre entre les autorités civiles et militaires dominicaines et des policiers haïtiens, incluant le DG de facto, Léon Charles

Quand finalement, Jovenel Moise va-t-il envoyer le général de son armée, cantonné au Champ-de-Mars, en mission ? Le ministre dominicain de la Défense , à la rencontre de lundi, était accompagné du commandant général de l’armée de la République dominicaine (ERD), Luis Ernesto Florian Pérez, du directeur général de la police nationale (PN), Edward Sánchez González, du chef de la direction des renseignements criminels (DICRIM), Amauri Van Troi Tejada Cruz, et du directeur des renseignements de l’état-major interarmées du ministère de la défense, Jorge Iván Camino Pérez.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Par contre, du côté d’Haïti, la commission de hauts fonctionnaires haïtiens, qui accompagnait le directeur général de facto de la PNH – institution politisée -, était composée de l’inspecteur général de la PNH, Frantz Jean François ; du directeur de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), Frédéric Lecompte ; du directeur de la direction des renseignements généraux, Carl Henri Boucher, et du directeur du centre de renseignement et d’opérations, Manite Jean Charles.

Plus la population descend dans la rue pour exiger l’application de l’article 134-2 de la Constitution, plus le dictateur Jovenel Moise, fort de l’appui de Binuh, se moque d’eux et avance avec ses projets de referendum constitutionnel illégal et d’élections frauduleuses.

Lundi 8 mars 2021 ((rezonodwes.com))–Le ministre dominicain de la Défense Carlos Luciano Diaz Morfa a rencontré lundi une délégation de fonctionnaires de la Police Nationale d’Haïti (PNH), dirigée par son directeur général de facto, Leon Charles, pour discuter de diverses questions de sécurité entre les deux pays.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Concernant les modalités de la rencontre, Diaz Morfa a estimé qu’elle avait pour but de renforcer la coopération entre les deux parties de l’île en matière de sécurité des frontières.

« L’objectif est de parvenir à une coopération efficace entre les institutions militaires et policières, et de coordonner les mesures appropriées pour lutter contre la migration clandestine, le trafic et la traite des êtres humains, la circulation des armes, le trafic de drogue et d’autres actes illicites », a précisé le fonctionnaire dominicain.

D’autres sujets ont également été abordés, tels que l’agenda bilatéral assumé par la République dominicaine et Haïti.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊