Haïti : Léon Charles appelle à une révolte populaire contre l’insécurité

Le directeur général de la police nationale d’Haïti (PNH), demande à la population de se révolter contre l’insécurité en Haïti. En conférence de presse ce jeudi, Léon Charles a estimé nécessaire que la société dans toutes ses composantes s’intéresse à la problématique de la prolifération des gangs dans le pays.

Seule, la police nationale ne saurait contenir les voies de l’insécurité en Haïti. Le principe du ’’ tous ensemble’’ s’impose. Le directeur général de la PNH appelle à une révolte populaire contre l’insécurité.

«Il existe dans la zone métropolitaine plus d’une vingtaine de gangs qui tuent, rançonnent et enlèvent des personnes », a fait savoir Léon Charles qui se dit étonné de ne pas entendre sonner la révolte au sein de la société.
Quelle est la position de la société par rapport à cette situation ? se questionne-t-il.

« En tant que le premier des policiers, je suis révolté, je demande et j’exige l’appui de toute la population, les journalistes inclus», déclare le chef de la police.

Que la police sollicite la collaboration de la population pour être plus efficace à traquer les bandits n’est pas nouveau. Mais cette fois, l’institution va encore plus loin. Visiblement agacé par la proportion que prend la criminalité ces derniers temps à Port-au-Prince, le directeur général de la police se dit interpellé par l’attitude de la société par rapport aux groupes armés.

Léon Charles estime en effet nécessaire et opportun de poser le problème de la prolifération des gangs armés dans le pays. Le numéro un de la PNH dénonce une culture d’acceptation de gangs dans le vécu des haïtiens.

Le DG de la PNH a pointé du doigt des propriétaires de magasin ou des chefs d’entreprise qui, pour protéger leurs affaires, s’adressent à des bandes armées. Une pratique qui tend à devenir la norme, s’insurge le chef de la police.

« Les bandits sont acceptés », se plaint Léon Charles.
Mais malgré tout, la police n’entend pas céder. Les dernières attaques survenues particulièrement à Cité Soleil contre des commissariats et antennes de police ne sauraient affaiblir l’institution, rassure Léon Charles. Il affirme que des dispositions seront prises afin de reprendre le contrôle de ces espaces tout en renforçant la présence de la PNH. Il promet de poursuivre, sans faille, la traque des bandits.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Haïti : Léon Charles appelle à une révolte populaire contre l’insécurité est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊