Haïti : Des femmes vont marcher contre le pouvoir

Des organisations féministes telles que : TOYA, SOFA, Nègès Mawon, ont annoncé une marche, pour le 3 avril 2021, dans plusieurs villes d’Haïti. Elles entendent dénoncer, selon les organisatrices « la dictature en Haïti ». Selon Gaëlle Bien-Aimé, représentante de Nègès Mawon, les femmes se mobiliseront pour exiger le respect de la Constitution et les droits des femmes.

Jeudi 1er avril 2021.- Le 3 avril 2021, ce sera le tour des organisations féministes de manifester dans les rues à Port-au-Prince et d’autres régions d’Haïti. Les femmes seront sur le macadam pour dénoncer, selon les organisatrices « la dictature en Haïti ».

Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA), Nègès Mawon, Toya, sont, entre autres, les organisations féministes initiatrices de cette démarche.

Selon Gaëlle Bien-Aimé, représentante de Nègès Mawon, le 3 avril 1986, des femmes se mobilisaient pour un changement de stratégie. Le 3 avril 2021, elles vont couronner cette bataille engagée dans l’optique de promouvoir le respect de la Constitution de 1987 et de faire respecter les droits des femmes en Haïti.

Sabine Lamour, représentante de la SOFA, a pour sa part dénoncé les tendances dictatoriales du Président Jovenel Moïse. « On ne peut pas accepter ce projet de référendum de la nouvelle Constitution », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse donnée, vendredi dernier, à Port-au-Prince.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Haïti : Des femmes vont marcher contre le pouvoir est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊