Haïti – Covid19 : personne ne pourra traduire en justice l’état haïtien ou les fabricants de vaccins pour des effets indésirables graves, dixit Jovenel Moïse

Covid-19/Vaccin : Jovenel Moïse interdit toute poursuite des récipiendaires contre l’Etat haitien et les fabricants des vaccins alors qu’il signe un accord pour faire indemmniser le régime PHTK

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Vendredi 19 mars 2021 ((rezonodwes.com))– Que doit encore faire le Président de facto Jovenel Moïse pour que des secteurs clefs de la vie nationale lui retirent leur confiance et cessent de le conseiller en lui demandant de « rectifier le tir » ou de présenter la fin de son mandat le 7 février dernier comme un sujet de « grande controverse  » ?

Les forfaitures de Jovenel Moïse ne se comptent plus. L’une des dernières exactions de Jovenel Moïse est cette résolution du Conseil des Ministres du gouvernement de facto publiée dans le journal Le Moniteur No. 18 en date du 16 mars 2021.

En effet , dans cette résolution Jovenel Moïse et ses ministres reconnaissent la nécessité pour le pays de disposer de vaccins anti-Covid19 au bénéfice de la population . En ce sens il entérine les démarches entreprises par le Ministère de la santé publique et de la population en vue de se procurer les vaccins.

Dans cette même résolution le dictateur Jovenel Moïse donne son accord à GAVI ( Global Alliance for Vaccine Immunization) pour la réception des vaccins et exige aux recipiendaires de signer un formulaire de désistement contre toute poursuite contre les fabricants et l’Etat Haitien en cas de manifestation d’effets indésirables graves suite à l’administration du vaccin.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Enfin Jovenel Moïse , dans ladite résolution, autorise le Ministère de la santé publique et de la population et le Ministère des finances à signer l’accord type d’indemmnisation et tous autres documents constitutifs du dossier de la demade de vaccin.

La première question que l’on est en droit de se poser c’est pourquoi Jovenel Moïse exige aux potentiels et eventuels bénéficiaires dudit vaccin la signature d’un formulaire de desistement afin de soustraire les fabricants du vaccin et l’Etat qui a autorisé ledit vaccin à des poursuites judiciaires en cas d’effets indésirables graves causés par le vaccin ?

Jovenel Moïse dans la dite résolution affirme que le vaccin n’est pas obligatoire.

Cependant l’eco-système post Covid-19 qui est en train de se mettre en place fera en sorte que le citoyen haitien sera bien obligé de se faire vacciner afin de pouvoir vivre et fonctionner dans ce monde qui lui est façonné.

Jovenel Moïse a donné l’exemple avec la carte Dermalog lorsqu’ il a fait en sorte que même les plus critiques envers cette carte ont été obligés de se prêter à l’exercice de se faire photografier à l’un des bureaux de l’ONI (Office Nationale d’Identification).

Plus grave encore, au même moment que Jovenel Moïse livre ses citoyens pieds et poings liés , c’est à dire sans recours et sans indemmnisations, à tous les effets indésirables éventuels du vaccin, il autorise son Ministre de la Santé à signer pour lui même (le régime PHTK et alliés) un accord d’indemmnisation avec le GAVI afin de bénéficier d’une indemnisation sans avoir à s’adresser aux tribunaux.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Cela signifie que Jovenel Moïse se propose de faire signer un document par chaque citoyen haitien qui se fera vacciner afin de lui enlever tout droit à une indemnisation en cas d’effets indésirables du vaccin, pendant qu’il s’assure que le régime PHTK pourra toucher des indemnités sur chaque citoyen haitien qui aurait des problèmes de santé en raison de l’administration du vaccin.

En effet le programme Covax de GAVI permet aux individus éligibles de 92 pays à revenu faible et intermédiaire de bénéficier d’une indemnisation sans avoir à s’adresser aux tribunaux.

Il s’agit du premier et seul mécanisme mondial de compensation des préjudices liés à la vaccination.

Le programme est financé par un prélèvement modique effectué sur chaque dose de vaccin financée par l’AMC COVAX de Gavi.

COVAX, et ceci jusqu’au 30 juin 2022.

En offrant une indemnisation forfaitaire en l’absence de faute en règlement intégral et définitif de toute plainte, ce programme de COVAX vise à réduire substantiellement le recours aux tribunaux, procédure qui peut s’avérer longue et coûteuse.

La société ESIS a été sélectionnée, conformément aux règles et procédures de passation des marchés appliquées par l’OMS, pour administrer le programme de façon indépendante et sans aucun frais pour les requérants.

Tous les vaccins achetés ou distribués par le biais de la Facilité COVAX sont soumis à une approbation réglementaire ou une autorisation d’utilisation d’urgence garantissant leur sécurité et leur efficacité.

Mais, comme c’est le cas pour tous les médicaments, même les vaccins qui ont été approuvés pour une utilisation généralisée peuvent, dans de rares cas, provoquer des effets indésirables graves.

« La nature exceptionnelle de la pandémie de COVID-19 a donné lieu au déploiement de nouveaux vaccins dont l’ampleur est sans précédent, dans le cadre de l’Accélérateur ACT et de son « pilier vaccins », COVAX » a expliqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Ce mécanisme d’indemnisation en l’absence de faute va aider les populations des pays et économies éligibles à l’AMC à bénéficier des derniers progrès de la science qui ont permis d’obtenir des vaccins contre la COVID-19 en un temps record. Nous sommes heureux de collaborer avec Chubb, qui va soutenir la Facilité COVAX par son réseau mondial et sa capacité de traitement des demandes d’indemnisation. L’accord de l’OMS avec Chubb permet d’offrir une protection supplémentaire et de renforcer la confiance dans la capacité des vaccins à sauver des vies. »

« Le fonds d’indemnisation en dehors de toute faute constitue un formidable coup de pouce à la concrétisation de l’objectif de COVAX d’assurer un accès équitable aux vaccins dans le monde entier » a ajouté le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi. « Efficace, transparent et indépendant, ce mécanisme de compensation des effets indésirables graves permettra d’aider les habitants des pays concernés qui pourraient en être victimes, et de faciliter le déploiement des vaccins dans ces pays. Il présente un avantage déterminant pour les gouvernements des pays à faible revenu qui se procurent les vaccins par le biais de l’AMC COVAX de Gavi. »

Le programme COVAX d’indemnisation en l’absence de faute sera accessible dès le 31 mars 2021 via son portail internet (www.covaxclaims.com), sur lequel on trouvera notamment la description du programme, une foire aux questions (FAQ) et des informations sur le processus de soumission des réclamations.

Les personnes éligibles peuvent demander une indemnisation dans le cadre de ce programme dès que le portail sera opérationnel, même si le vaccin distribué par COVAX leur a été administré avant le 31 mars 2021.

Le programme sera financé initialement par les donateurs de l’AMC COVAX de Gavi, sous forme d’un prélèvement effectué sur les doses de vaccin contre la COVID-19 distribuées par le biais de la Facilité COVAX aux économies éligibles à l’AMC jusqu’au 30 juin 2022.

L’OMS travaille avec Chubb, la compagnie d’assurance dont dépend ESIS, pour établir les modalités du contrat couvrant le programme.

Haiti rappelons le faitt partir des 57 pays à faible revenu eligibles pour bénéficier d’un soutien vaccinal dans le cadre de GAVI.

Ce sont :

L’Afghanistan
Bangladesh
Bénin
Burkina Faso
Burundi
Cambodge
Cameroun
République centrafricaine
Tchad
Comores
Côte d’Ivoire
République démocratique de Corée
République Démocratique du Congo
Djibouti
Érythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Haïti
Inde
Kenya
Kirghizistan
République démocratique populaire lao
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Myanmar
Népal
Nicaragua
Niger
Nigeria
Pakistan
Papouasie Nouvelle Guinée
République du Congo
République du Soudan
Rwanda
Sâo Tomé
Sénégal
Sierra Leone
Les îles Salomon
Somalie
Soudan du sud
Syrie
Tadjikistan
Tanzanie
Aller
Ouganda
Ouzbékistan
Yémen
Zambie
Zimbabwe

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊