Foot- Gouvernance- Jacques Letang: “Nous ne pouvons pas remplacer les mauvaises pratiques par des pratiques mauvaises !”

Par Gary Eliézer
Presque deux mois depuis sa nomination par la FIFA, le comité de normalisation peine encore à décoller, les défis sont énormes à relever, et l’homme fort de cette instance, Jacques Letang est conscient de cela, il l’a avoué hier en conférence de presse relative à la présentation de Jean Jacques Pierre comme nouvel entraîneur des Grenadiers.
Dans sa lettre de confirmation, la FIFA avait précisé que les membres du comité auront à gérer les affaires courantes de la FHF, réviser les statuts pour s’adapter à la réglementation et exigences de la FIFA, organiser les élections et assurer une bonne transition des questions financières avec le nouveau comité exécutif de la FHF mais si les tâches susmentionnées sont préalablement définies par la FIFA, le Comité n’est pas encore en mesure de faire un bilan exhaustif des réalisations de son administration et il réclame du temps.
“L’une des missions premières de ce comité de normalisation c’est l’évaluation et nous sommes encore à la phase de diagnostique pour l’instant en essayant de découvrir les difficultés auxquelles la FHF font face pour prendre les bonnes décisions, il y a plein de choses à corriger et c’est pour cela nous réclamons de la patience avant d’accomplir cette tâche difficile nous à confié la FIFA. Pour élaborer de nouvelles règles pour l’avenir de la FHF et de ce jeu, cela demande du temps, nous ne pouvons pas remplacer les mauvaises pratiques par des pratiques mauvaises. Notre travail est riche cependant il coïncide à un ensemble d’urgence que nous devons gérer comme le choix de sélectionneur, c’est qui explique ce retard pour présenter un bilan exhaustif de ce qui est déjà réalisé,” indique Jacques Letang.
Le comité devait se pencher sur ce point essentiel qui représente l’avenir du football haïtien car la reprise des activités des différentes sélections nationales constituait l’une de ses priorités et Jacques explique le choix de Jean Jacques Pierre:
”Dans un premier temps, nous avons pris contact avec l’ancien sélectionneur, Marc Collat pour reprendre la tête des Grenadiers et il allait être assisté par Jean Jacques Pierre; mais nous n’avions pas trouvé une issue favorable avec lui notamment avec une situation litigieuse qu’il avait eu avec l’ancienne administration dirigée par Jean-Bart, comme nous sommes une commission de transition, il n’était pas de notre essor de traiter ce litige qui d’ailleurs est devant les autorités de la FIFA, du coup, nous avons décidé de faire appel à Jean Jacques Pierre.”
Outre les sélections, Jacques Letang, Monique André et Yvon Sévère ont aussi d’autres responsabilités en urgence comme la reprise du Championnat national alors jusqu’à quand ils devraient réclamer de la patience?
Gestionnaire, je suis le rédacteur en chef à haititempo.com depuis juillet 2013. Le sport a toujours été ma passion dès mon tout jeune âge notamment le foot et aujourd’hui c’est une vie professionnelle. Retrouvez donc ici tous mes textes relatifs aux sports haïtiens, ou pap regrèt


Eske w panse Jean Jacques Pierre se yon bon chwa nan tèt seleksyon nasyonal la?

View Results
Copyright 2021 Haititempo.com. All RIGHTS RESERVED.
Our site uses cookies. Learn more about our use of cookies: cookie policy

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊