Et s’il s’était noyé?

(TripFoumi Enfo) – Nous n’avons pas tous, les mêmes versions des faits. Face aux informations faisant croire que Jovenel Moïse était en grande difficulté à Jean-Rabel, le palais national a apporté un démenti formel. Mais, une chose est sûre : Il avait grand contact avec une rivière en crue. Et la grande question : et s’il s’était noyé?
Il fallait ne pas avoir un compte Facebook ou Twitter, voire Whatsapp pour ne pas constater cette vague de réactions suite aux informations selon lesquelles Moïse était en danger en essayant de traverser une rivière. Peu de gens se sympathisent avec lui.
La plupart des internautes se met à ridiculiser le truvien, accusant la rivière de ne pas avoir mis un terme à la vie de l’occupant du palais national. Comme s’il s’attendait à ce que ce dernier rende son ultime souffle, afin d’archiver ce moment dans la catégorie victoire historique.
Et le poète Joubert Joseph de reprendre les termes de Jovenel pour en faire une rigolade, les contextualisant comme suit : »Jovenel Moïse a failli se noyer dans le nord-ouest. Il évoque une « inondation à motivation politique » orchestrée par « les oligarques corrompus » visant à l’assassiner sous forme de noyade afin de prendre le pouvoir sans passer par les urnes. »
Nous savons tous que Moïse cherche toujours un bouc émissaire pour blanchir son incompétence, son échec. Face à ce qui à cette intempérie, une rivière en crue, tout était possible – l’ancien président de la chambre du commerce du Nord-ouest pouvait également responsabiliser l’opposition politique.
D’ailleurs, l’humoriste JeanMau Derisma a abordé cet aspect par l’utilisation du néologisme : »Eauposition », repris par des milliers d’internautes.
Pour présenter ses critiques à l’homme banane, Dimitri Vorbe qui est présentement à l’extérieur du pays, se remonte contre l’échec du « caravane changement », projet faramineux de ce régime qui a coûté des millions de dollars au trésor public.
Comment cela se fait-il qu’il n’existe même pas un pont à cet endroit, alors que « karaván chanjman » s’y est déjà passé ? Qu’a apporté ce projet qui nous a déjà dévalisé ?
C’est en fonction de ces critiques, à ajouter celles liées au black-out, à l’insécurité, aux problèmes d’infrastructures et de superstructures, du non-respect de l’échéance constitutionnelle de son mandat, de sa volonté à imposer, en dehors de tout compromis, une constitution qui fait du président intouchable, que le peuple aurait voulu qu’il se faisait noyer.
Et s’il s’était noyé ?

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊