Platform News HT

Des rappeurs haïtiens et DJs au service du chef de gang ‘’IZO’’ pour une prestation live les 7 et 8 mars prochains

Jacques Kolo,
Port-au-Prince, 7 mars 2021 –(RHInews)- Des artistes du milieu du rap haïtien et Djs de la place s’apprêtent à célébrer les trois années d’existence du gang de Village de Dieu les 7et 8 mars dirigé par le Chef IZO et secondé par “MANNO”, tous deux ainsi connus, a appris RHInews.
Izo qui dirige le fief de  Village de Dieu depuis l’incarcération et la liquidation de son chef spirituel Arnel Joseph, est connu pour un criminel notoire et riche fieffé qui a fait surtout son beurre dans l’industrie du kidnapping.
Plusieurs artistes dont Phantom de Baricad Crew (Hip-Hop) et Mechans-T (Men lap fè san) ont confirmé leur participation pour ce concert live à Village de Dieu, selon le poster publicitaire distribué pour la circonstance.
Phantom est surnommé le père du rap créole en Haïti, depuis la mort le 21 mai 1994 du rappeur Hip-Hop, Georges Lys Hérard (Master Dji). Ce dernier était considéré, par son talent et sa créativité, comme celui qui a introduit en Haïti, dans les années 80, la musique rap créole.
En plus de cela, de courtes vidéos d’artistes programmés pour le show de Village de Dieu font le tour des réseaux sociaux, aux fins d’invitation.
Pour cette célébration, une correspondance du Chef de gang IZO est adressée au Directeur général de l’Electricité d’Haiti (ED’H) Michel Présumé pour lui demander une assistance financière et l’alimentation en énergie électrique du circuit du Bicentenaire, au moment des festivités.
Cette lettre dont copie est obtenue par RHInews, est datée du 3 mars et accusée réception le même jour par le bureau des Relations publiques de cette entreprise publique.
Au cours d’une conférence de presse le 15 avril 2020, le chef de la Primature Joseph Jouthe n’avait laissé planer aucun doute sur ses relations privilégiées avec plusieurs chefs de gang de la capitale qui terrorisent la population dont IZO, alors qu’il reprochait en même temps à des journalistes de donner de la publicité à des chefs de gang.
La police nationale commandée par Léon Charles a essuyé plusieurs échecs en tentant de reprendre le contrôle du fief de Village de Dieu, considéré comme la plus importante base de civils armés du pays.
Les plus importants échecs de la police étaient ceux du 4 décembre 2020 et du 11 février 2021 où les bandits de la bande à IZO ont détruit un véhicule blindé de la police, lors des interventions policières dans ce village qualifiée par plus d’un de ‘Show médiatique”.
Une autre opération militaro-policière échelonnée sur une semaine (18 décembre 2020) n’a pas permis à la police de neutraliser les bandits armés de Village Dieu, malgré des vidéos montrant des bulldozers en train de raser des maisonnettes des habitants de cette vaste bidonville.
Malgré l’intensification du rapt dans la région métropolitaine, les ravisseurs utilisent l’argent collecté dans ce “monkey business” pour monnayer et soudoyer des rappeurs et DJs pour leurs services, après la vaine tentative d’Arly Larivière de “Nu Look” de performer live à Royal Haitian pour le compte des seigneurs de Ti Bwa et de Grand-Ravine, “Kris La et “Ti Lapli”.
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊