Des citoyens haitiens décident de s’installer devant l’ambassade américaine pour forcer les Etats-Unis à se désolidariser de Jovenel Moïse

Port-au-Prince, 20 février 2021- Entrepris par un groupe de jeunes haitiens, ce mouvement qui durera soixante-douze (72) heures du lundi 22 au mercredi 24 février 2021, consiste à attirer l’attention de l’administration Biden/Harris sur l’installation, de manière progressive, d’une dictature en Haïti.
Frustrés par la détérioration de la situation générale du pays, de la violation de la constitution et des droits humains, de la répression systématique, des brutalités policières et des crimes d’Etat, ces jeunent interpellent les autorités américaines à se désolidariser du régime autoritaire haïtien et à se positionner clairement contre tout projet anti-démocratique en Haïti.
‘’Si après soixante-douze (72) heures le gouvernement américain ne prend pas ses distances avec le régime sanguinaire et corrompu haïtien, nous déclencherons une grève de faim illimitée devant l’ambassade américaine pour attirer l’attention du monde entier sur la politique de soutien des Etats-Unis à la dictature en Haïti, prévient Jean Samueux St-Fleur, un des initiateurs de cette activité.’’
Il affirme qu’il s’agit d’un mouvement citoyen non inféodée à aucun parti politique ou secteur. Il invite tous les haitiens progressistes à se joindre à eux en vue de la réussite de cette initiative.
Plusieurs organisations, personnalités et universités américaines ont appelé le gouvernement des Etats-Unis à se désolidariser de Jovenel et à ne soutenir aucun des projets.
Abonnez-vous gratuitement à l’infolettre de RHI

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊