Contrôle d’armes et munitions : Jovenel Moise pénalise la diaspora désormais interdite de « placer des colis à l’intérieur des véhicules expédiés vers Haïti » à partir du 5 avril

Quel est donc ainsi le secteur ou une quelconque institution publique qui n’a pas eu à subir la foudre du régime PHTK, notamment du dictateur Jovenel Moise, retrouvé sans aucun mandat constitutionnel depuis le 7 février 2021 ?

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Jeudi 25 mars 2021 ((rezonodwes.com))–Le régime de facto, dans un memorandum acheminé aux directeurs des douanes, du port, de l’aéroport, néanmoins, ne touchant pas directement les propriétaires des ports et de petits aéroports privés et ou clandestins du pays, a pris unilatéralement une série de mesures drastiques, visant, selon eux, à lutter contre l’importation illégale d’armes à feu et munitions en Haïti. Toutefois, cette mesure aux conséquences incalculables punit en tout premier lieu la diaspora haïtienne qui envoie sur Haïti des tonnes de produits de premières nécessités pour subvenir aux besoins immédiats de leur famille dont la majorité sont sans emploi et complètement ignorée par l’Etat haitien.

Jovenel Moise, sous prétexte de « lutter contre l’entrée illégale d’armes à feu et de munitions sur le territoire national« , tout en prenant le soin d’exclure les ports privés, enjoint la Direction Générale des Douanes à « interdire le dédouanement des effets personnels dans les ports autres que ceux du Cap-Haitien et de Port-au-Prince« . Une décision qui rappelle étrangement la dictature des Duvalier qui voulait que tout se fasse à Port-au-Prince et avec les dinosaures du régime.

La diaspora haïtienne est frappée de plein fouet par l’alinéa 3 du memorandum « interdisant formellement aux importateurs de véhicules (voitures, camions et autres) de transporter des colis à bord de ces engins« . Pourtant, ont dénoncé des organismes de droits humains, « cette soi-disant mesure n’empêchera pas les gangs pro-pouvoir d’avoir leur stock d’armes et de munitions constamment renouvelés pour accomplir leur mission pour laquelle le Palais national les a réunis en fédération G9« .

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Il est important de rappeler que le communiqué de Jovenel Moise qui devrait prendre effet le 5 avril, n’a à aucun moment relaté les ports privés administrés par de gros bonnets du secteur privé. Les nouvelles font état que les patrons s’accommodent avec la dictature en gestation appuyée par Léon Charles et les gangs G9 pro-pouvoir mieux, parfois mieux armés que des unités spéciales de la PNH. Jimmy Cherizier – Barbecue -, cette compétence rare pour Jovenel Moise, en fait souvent les démonstrations. La question : qui lui fournit ces armes et munitions ?

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊