Concacaf – les Haïtiennes Nerilia et Melchie sont parmi les meilleures dans l’histoire du foot féminin dans la région à l’égal de Kelley, USA et Charlyn, Mexique

C’est une grande fête pour le foot-bal féminin en Haïti… et dire qu’après le scandale entourant le Dr. Yves Jean-Bart, suite à des accusations d’agressions sexuelles sur des mineures, on ne pouvait pas espérer mieux que la nouvelle de la montée au zénith de ces deux jeunes filles, Nerilia et Corventina, l’avenir de cette discipline sportive en Haïti.

Vendredi 12 juin 2020 ((rezonodwes.com))–La Fédération haïtienne de football a célébré vendredi l’inclusion de Nerilia Mondesir et Melchie Dumornay parmi les meilleures joueuses de l’histoire du foot féminin dans la région des Caraïbes, selon la CONCACAF.

Les responsables sportifs du pays ont félicité les joueuses et les ont encouragées à continuer à se produire sur les terrains de football.

La Confédération du football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) a récemment reconnu le championnat féminin U-20 comme un espace de compétition où de nombreux athlètes font leurs derniers pas en tant que jeunes avant de rejoindre leurs équipes seniors respectives.

Selon la Concacaf, le tournoi a été le témoin de certains des meilleurs moments de l’histoire de la région depuis sa fondation dans les années 2000.

Parmi eux, l’attaquante haïtienne Nerilia Mondesir, qui est connue des amateurs de football depuis 2015, après avoir marqué deux buts à l’âge de 16 ans lors de l’événement sportif.

Pendant ce temps, Melchie Dumornay, connue sous le nom de Corventina, a établi toutes sortes de records sur son chemin vers le Soulier d’or cette année avec un étonnant 14 buts, a indiqué la CONCACAF.

La milieu de terrain Shirley Cruz et l’attaquante Karla Villalobos, toutes deux originaires du Costa Rica, ainsi que les Américaines Megan Rapinoe, Alex Moran, Kelley O’Hara, Sydney Leroux et Rose Lavelle complètent la liste.

Les autres membres sont Charlyn Corral (Mexique), Maria Monterroso (Guatemala), Khadija Shaw (Jamaïque) et Jordyn Huitema du Canada.

Rappelons tout de même que ces dernières semaines, le football haïtien a été mêlé à une controverse après la suspension temporaire par la FIFA du président de la fédération, Yves Jean Bart, suite à des accusations d’agressions sexuelles sur des mineurs.

Le journal britannique The Guardian a publié des déclarations d’anciennes joueuses, selon lesquelles, elles seraient [NDLR – seraient] contraintes d’échanger des faveurs sexuelles pour pouvoir rester dans le sport.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊