Claude Joseph appelle l’Église Catholique à arbitrer la crise

                             <a href="https://lequotidiennews.org/"                                    rel="home">Le Quotidien News</a>                             <br>L&#039;actualité en continue<br>Au regard du pourrissement de la situation politique du pays, le chancelier haïtien, Dr Claude Joseph, frappe à toutes les portes en vue d’un dénouement heureux à la crise. À l’occasion des obsèques de Monseigneur Pierre Antoine PAULO, à Port-de-Paix, le samedi 20 février 2021, le ministre des Affaires étrangères et des Cultes était allé non seulement exprimer les condoléances du Président Jovenel Moïse, du premier ministre Joseph JOUTHE et celles des membres du Gouvernement haïtien au Clergé qui est profondément affecté par cette perte, mais aussiet surtout faire appel aux bons offices de l’Église Catholique afin de ramener les acteurs politiques à la table du dialogue, au profit des intérêts supérieurs de la nation.&nbsp;<br>Dans son discours, le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, se basant sur une intervention de Mgr Max Leroy MÉSIDOR, archevêque de Port-au-Prince, a rappelé le rôle que devrait jouer l’Église Catholique dans ces circonstances troublantes de la vie nationale. Le chancelier haïtien estime, à l’instar du Chef de l’État, Jovenel Moïse, qu’il est grand temps que les filles et les fils du pays s’accordent sur les vrais enjeux de la compétition politique qui doit être menée dans le calme et la sérénité, surtout dans le respect scrupuleux des règles du jeu démocratique. Au nom du Gouvernement de la République, le Chef de la Diplomatie haïtienne sollicite l’intervention de l’Église Catholique pour faciliter la résolution de la crise actuelle. Car, dit-il, cette crise qui perdure ne peut être que néfaste pour la société haïtienne dans ses différentes composantes.<br>Le Dr Claude Joseph insiste sur la nécessité d’un front commun entre les Haïtiens pour mettre fin à ce climat qu’il qualifie de dangereux pour le bon fonctionnement du pays. La paralysie des activités commerciales, des hôpitaux, la fermeture temporaire des établissements scolaires, l’impossibilité pour les citoyens de vaquer à leurs occupations librement, tout ceci constitue une entrave à la bonne marche du pays, à bien appréhender le message du ministre Joseph. Selon lui, le dialogue et la concertation représentent l’unique option pour parvenir à bout de cette crise politique qui, fait-il remarquer, a trop duré.&nbsp;<br>Le Chef de la Diplomatie haïtienne souligne que ce climat politique délétère occasionne l’augmentation de l’incertitude des investisseurs potentiels et des touristes. C’est l’espoir dans le futur et le présent de la Nation qui s’amenuise, lâche Claude Joseph qui croit que l’implication des forces morales du pays peut instaurer un climat apaisé.  » Quand les forces morales flanchent ou se mêlent de la confusion ambiante, c’est la société dans son ensemble qui s’en trouve sans repères, martèle le ministre des Affaires étrangères et des Cultes. Quand une famille est menacée de division, il faut qu’il y ait un facilitateur impartial pour ramener ses membres à la raison et les remettre sur le droit chemin sans préjuger de ceux qui ont tort ou raison. C’est ce rôle que nous attendons de l’Église, conclut le Chancelier Claude Joseph.<br><strong>RiguensValcenat</strong><br><br><a href="https://lequotidiennews.org/claude-joseph-appelle-leglise-catholique-a-arbitrer-la-crise/?utm_source=rss&amp;utm_medium=rss&amp;utm_campaign=claude-joseph-appelle-leglise-catholique-a-arbitrer-la-crise">source</a>

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊