Classement Index de Performance de l’Environnement (IPE 2020) – Haïti est à la traîne : classé en dernière position en Amérique et 170è au monde

L’ancien ministre de l’Environnement, une rare compétence, est promu premier-ministre en Haïti, comme à l’école des fans, tout le monde obtient 10/10. Quel serait réellement le bilan de Joseph Jouthe quand il doit absolument partir de la Primature avant ou au jour du 7 février 2021 ?

Dimanche 14 juin 2020 ((rezonodwes.com))–Le Chili (1er dans la région, 44e au niveau mondial) et la Colombie (2e dans la région, 50e au niveau mondial) se classent au-dessus de leurs voisins d’Amérique latine et des Caraïbes dans l’indice de performance environnementale (EPI) 2020, selon des chercheurs des universités de Yale et de Columbia aux Etats-Unis.

Commentant le classement, Dan Esty, professeur à Yale, qui dirige le Yale Center for Environmental Law & Policy qui coproduit l’EPI, a observé que « notre analyse suggère que les pays ayant des efforts de durabilité à grande échelle et mettant un accent particulier sur la décarbonisation de leurs économies sortent en tête du peloton« .

Parmi les autres pays d’Amérique latine et des Caraïbes en tête du classement régional figurent la Colombie, le Mexique, le Costa Rica et l’Argentine. Par ailleurs, les classements les plus bas enregistrés en Amérique latine et dans les Caraïbes vont à la Guyane (30e dans la région, 126e au niveau mondial), au Guatemala (31e dans la région, 149e au niveau mondial) et à Haïti de Jovenel Moise et de Joseph Jouthe (32e et dernier dans la région, 170e au niveau mondial). Le Guyana affiche des performances particulièrement médiocres en matière de qualité de l’air et de ressources en eau, mais obtient les meilleurs scores régionaux pour les services écosystémiques.

Le rapport de l’EPI 2020 souligne que le Guatemala et Haïti sont à la traîne par rapport à leurs voisins sur un large éventail de questions environnementales.

Toutefois, il convient de rappeler que dans son intervention lors de la cérémonie officielle, à l’occasion de la semaine de l’Environnement, le Ministre de facto de l’Environnement M. Abner Septembre, a affirmé qu’ « il est temps de reconstruire une meilleure version de notre monde pour les êtres humains et la planète« . D’après lui, lisons-nous sur le site du ministère de l’Environnement, « il faut à tout prix mettre en œuvre des mesures de grande envergure afin de de sauver notre Biodiversité nationale » reconnaissant que « le pays est confronté à plusieurs cas d’abus qui affectent la Biodiversité« .

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊