Platform News HT

Célébration en Haïti de l’inscription de la « soup joumou » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

(TripFoumi Enfo) – Le jeudi 13 janvier 2022, la Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’UNESCO a organisé une cérémonie pour célébrer l’inscription de la « soup joumou » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
Les responsables de la commission en ont profité pour remettre des certificats à plusieurs étudiants de l’IERAH qui ont participé à l’inventaire afin d’aboutir à l’inscription de la soupe.

« La soup joumou est l’identité de tous les Haïtiens et est un élément qui permet à tous les fils de la nation de se retrouver », a soutenu Jean Coulanges, secrétaire de la Commission Nationale Haïtienne de Coopération avec l’UNESCO.

Il espère que les familles haïtiennes vont poursuivre la tradition qui est de consommer cette soupe, particulièrement le 1er janvier de chaque année, tout en attirant l’attention des citoyens sur le grand impact de cet aliment spécial sur le pays et sur tout ce qu’il représente pour le peuple haïtien.
« L’inscription de la « soupe joumou » sur la liste du patrimoine culturel et immatériel de l’humanité » est une fierté pour tous les Haïtiens et une victoire pour toute la nation », estime le professeur Jean Coulanges.

Le représentant du Ministère de la Culture et de la Communication à la cérémonie, Christian Toussaint, a pour sa part déclaré que la « soup joumou » symbolisait le résultat de l’union entre nos ancêtres. « Cette nourriture traditionnelle représente la valeur de la culture haïtienne caractérisée par la convivialité et le partage », a fait savoir Christian Toussaint. Il a salué le grand travail accompli par plusieurs acteurs pour faciliter l’inscription de la « soupe de la liberté haïtienne » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

« Ce patrimoine rappelle la lutte sempiternelle menée par les ancêtres pour garantir la liberté, l’égalité et l’universalité en Haïti », croit mordicus Marie Laurence Durant, spécialiste du Programme Culture à l’organisme onusien à Port-au-Prince. Elle a salué l’initiative de l’UNESCO visant à promouvoir la « soup joumou » dans le monde entier.

« Plus nous partageons la soupe, plus elle est bonne », a fait remarquer le représentant du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle à la cérémonie, Auguste D’Mezard. Il a annoncé que le ministère va adopter des dispositions pour pérenniser la « soup joumou » dans les pratiques haïtiennes, notamment dans les milieux scolaires.

« Cette initiative entre dans le cadre des efforts que va consentir le gouvernement pour maintenir cette tradition vivante », selon le professeur D’Mezard.

Lors de cette célébration, les responsables ont remercié tous ceux qui ont participé d’une manière ou d’une autre dans les démarches ayant permis l’inscription de la « soup joumou » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Les responsables ont invité le peuple haïtien à perpétuer cette tradition afin que les générations futures comprennent ce que symbolise la « soup joumou » et sache tout ce qu’elle charrie comme idées.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊