Platform News HT

Car Dieu a tant aimé les missionnaires qu’il leur a donné « des étoiles » pour les guider

(TripFoumi Enfo) – Les missionnaires disent avoir suivi des étoiles pour pouvoir s’échapper de là où ils ont été placés par les bandits armés du Gang « 400 Mawozo ».

À la mi-journée du samedi 16 octobre 2021, le Gang « 400 Mawozo » a kidnappé 17 citoyens nord-américains et réclamait 17 millions de dollars en vue de leur libération.

Le dimanche 21 novembre, plus d’un mois plus tard, l’organisation Christian Aid Ministries a annoncé la libération de deux de ces missionnaires. Un peu plus tard, soit le 5 décembre dernier, trois autres otages ont pu être libérés.

Alors, il n’en restait que 12 entre les mains de ces hommes armés, sans foi ni loi, qui peuvent « tout faire » à n’importe quel moment, puisque l’État est impuissant devant leur pouvoir de nuisance.

Par la gloire de Dieu, ces 12 otages ont été libérés. L’organisation Christian Aid Ministries a confirmé sur son site internet la mise en liberté, tout en profitant du moment pour faire un appel. « … les 17 de nos proches sont maintenant en sécurité. Joignez-vous à nous », tout en promettant beaucoup plus d’informations.

C’est ici que tout allait connaître une tournure qui suscite des réactions plaisantes, ironiques, sur les réseaux, lorsque ces missionnaires disent qu’ils ont été guidés par les étoiles pour s’échapper en toute prudence de la séquestration.

Les gens n’arrivent pas à croire que ces bandits seraient aussi cléments avec eux, les laissant sans contrôle jusqu’à ce qu’ils arrivent tous, tous les 12 missionnaires, à prendre la fuite sans qu’aucun bandit ne s’en aperçoive, ou ne soit mêlé à cette quelconque hypothèse.

Dans son article titré « Otages américains libérés ou évadés? », publié dans les colonnes de HaïtiLiberté, Isabelle L. Papillon cite CNN qui avait annoncé le paiement d’une rançon, sans mentionner le montant.

Après un long silence, sans que ni l’organisation chrétienne, ni le gouvernement américain, ne pipe mots, c’est une nouvelle d’évasion qui couvre la nappe. Ce qui reste pesant dans la déclaration du directeur de l’organisation, c’est une contradiction soulevée par HaïtiLiberté.

Dans un premier temps, le chrétien a fait savoir : « … d’autres personnes qui cherchaient à nous aider ont fourni des fonds pour payer une rançon et permettre au processus de négociation de se poursuivre », avant de dire ensuite que « Dieu a agi de manière miraculeuse pour permettre aux otages de s’échapper, après nombreux jours d’inaction et d’attente de la part des ravisseurs ».

Mais, de toutes ces explications aussi contradictoires, incompréhensibles et vraisemblablement irréelles, ce qui attire l’attention des internautes, c’est quand l’homme de Dieu déclare que » le groupe a voyagé en direction d’une montagne qu’ils avaient vue quelques jours plus tôt, en se servant des étoiles pour se guider ».

Cette déclaration est reprise par plus d’un, faisant allusion au verset 16 du chapitre 3 du livre de Jean qui dit « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique […] », qui deviendrait, suivant cette situation, « Car Dieu a tant aimé les missionnaires qu’il leur a donné des étoiles […] ».

In fine, on n’est pas en mesure de dire qu’ils mentent ou pas. Mais, au regard de ce qu’ils donnent comme informations sur leur libération, il y a vraiment quelque chose qui cloche. Ils pouvaient ne pas parler, ne rien dire à la presse, jusqu’à ce que le silence prenne le dessus, comme c’était le cas au moment des négociations.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊