Bénin : L’opposition refuse la prolongation du mandat présidentiel de Patrice Talon

Mardi 6 avril 2021 ((rezonodwes.com))– A l’appel de Komi Koutché, figure de l’opposition, des manifestations ont éclaté mardi dans plusieurs villes du Bénin pour exiger le départ du pouvoir de Patrice Talon dont le mandat est arrivé à terme le 5 avril à minuit.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

« Cinq ans c’est cinq ans, pas un jour de plus », ont scandé certains protestataires qui refusent que le chef de l’État reste un mois et demi de plus à son poste. De plus, les réformes politiques et institutionnelles de Talon sont contestées par une bonne partie de la classe politique.

Ces « manifestations, bien qu’illégales, sont observées et contenues avec beaucoup de sérénité dès lors qu’elles ne débordent pas le cadre d’une manifestation d’humeur, et ne prennent pas des allures de vandalisme et d’insurrection », a assuré le porte-parole du gouvernement béninois, Alain Orounla.

Élu en 2016, Patrice Talon brigue un second mandat dimanche. Les principales figures de l’oppostion étant en exil ou éjectées du scrutin, les adversaires de Talon, Alassane Soumanou et Corentin Kohoué, ne font pas le poids.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Ces deux candidats sont d’ailleurs accusés par une partie de l’opposition de n’être que des « faire-valoir ».

source

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d bloggers like this:

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊