Assassinat de Jovenel Moïse : Position du Collectif des Organisations de Défense des Droits des Migrants et Rapatriés (CODDEMIR)

NOTE DE PRESSE
Assassinat de Jovenel Moïse : Position du Collectif des Organisations de Défense des Droits des Migrants et Rapatriés (CODDEMIR)
Vendredi 27 août 2021 ((rezonodwes.com))– Le Collectif des Organisations de Défense des Droits des Migrants et Rapatriés (CODDEMIR) prend note de la désignation du juge Gary Orélien pour instruire le dossier de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. L’organisation exige que justice soit rendue à l’ancien Chef de l’État.
En dépit de la désignation d’un nouveau Magistrat pour instruire cette affaire, le CODDEMIR constate avec inquiétude les tergiversations et la confusion qui règnent autour de ce dossier. Celui-ci semble avancer sans vraiment avancer. Il suffit d’écouter quelques experts en droit qui mettent au jour les failles de ce dossier depuis le matin du 7 juillet 2021 jusqu’à aujourd’hui.
À cet effet, le CODDEMIR se demande comment se fait-il que les présumés auteurs intellectuels de cet assassinat ne soient pas toujours pas appréhendés ? En outre, nous estimons que la justice devait déjà auditionner certains responsables comme chef de la Police Léon Charles qui a failli à sa mission de protéger l’ancien président. Des personnalités comme le ministre ai de la justice Rockefeller Vincent, le premier ministre Ariel Henry devraient déjà remettre leur démission. Le premier pour être un proche du  suspect Joseph Badio, le second pour avoir été en contact avec M. Badio le jour du drame.
En somme, nous demandons à la justice d’auditionner tous les suspects potentiels de cet horrible crime qui a avilit le peuple haïtien ainsi que la souveraineté du pays. Que la justice fasse la lumière sur ce dossier pour tracer un exemple. Haïti ne connaîtra pas de meilleurs jours si la justice ne triomphe pas, si les auteurs de crime de sang comme financier ne sont pas punis comme l’exige la loi.
Que ce dossier sert d’exemple pour que des personnalités comme Monferrier Dorval, Jean Dominique, Rospide Pétion, Vladjimir Legagneur, Antoinette Duclaire, Diego Charles, Guiteau Toussaint, Jacques Roche, entre autres, trouvent justice. Sans oublier les victimes des différents massacres perpétrés dans les quartiers populaires ces dernières années.
Tout en dénonçant les acteurs qui essaient de faire leur capitale politique sur le cadavre du feu président, le CODDEMIR exige des autorités compétentes d’assurer la sécurité du juge Gary Orélien en lui dotant également de moyens adéquats afin qu’il puisse travailler en toute quiétude.
PIERRE GAROT NERE
Directeur exécutif /Tel : 32803227  


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js



(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Journal citoyen d’actualités et d’analyses
 
Contact :
Claudy Brien Auguste
Rédacteur en chef
Fritz Louima
Administrateur
Elco Saintamand
Conseiller juridique
Relations Publiques
Daniel Chavannes
Jean Kerby Gédéon
Rédaction:
Nicole Theodore
Natacha Durose
Hervé Noèl
Pascal Fleuristil
rezonodwes@gmail.com ou info@rezonodwes.com
 

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊