Air Transat, Jet Blue et American Airlines survoleront le ciel de Port-au-Prince d’ici mercredi

Le nouveau protocole prévoit que tout voyageur dont la température du corps dépasse 38 degrés Celsius, sera isolé pour examen par le ministère de la santé publique !

Dimanche 28 juin 2020 ((rezonodwes.com))–Sans communiquer à la nation les avis et recommandations du comité scientifique chargé d’étudier et de suivre l’évolution et la propagation de la pandémie du coronavirus à travers le pays, l’apprenti-dictateur Jovenel Moise a décidé de rouvrir l’espace aérien au trafic commercial international alors que 86,05% des personnes infectées en Haïti sont toujours malades.

La compagnie aérienne haïtienne, Sunrise Airways, a annoncé qu’elle reprendra ses vols commerciaux vers la République dominicaine à partir de vendredi prochain en dépit que le pays voisin dépasse les 30 000 cas de covid-19, tandis que d’autres compagnies comme Air Transat, Jet Blue et American Airlines commenceront mercredi, à survoler le ciel d’Haïti en provenance et ou à destination du Canada et des États-Unis enregistrant respectivement 66 152 et 1 090 433 cas confirmés de covid-19. Les autorités ont indiqué que la température corporelle des employés et des passagers sera contrôlée, en plus de la désinfection des chaussures, de l’éloignement physique, de l’utilisation obligatoire de masques et du nettoyage en profondeur et régulier des installations.

« Certes, il y a des gens qui craignent une deuxième vague de la maladie. Ce n’est pas la réouverture de l’aéroport qui en est la cause. C’est plutôt le mauvais comportement de la population qui peut en être la cause« , a déclaré de façon très irresponsable le ministre de facto des Travaux Publics, Joacéus Nader. Celui-ci est également accusé d’incompétence professionnelle dans sa gestion de la grave crise énergétique secouant les 10 départements géographiques du pays.

D’autre part, plusieurs organisations ont mis en garde contre l’introduction d’une souche plus virulente de Covid-19 dans le pays, ce qui pourrait faire pression sur le système de santé extrêmement limité.

Selon un communiqué du gouvernement, de nouvelles dispositions sanitaires seront mises en œuvre pour « réduire à zéro » la probabilité qu’une personne symptomatique entre sur le territoire par voie aérienne.

Soulignons qu’ Haïti est placé parmi les pays où le système sanitaire est inadéquat et, comme exemple très commun, pour une simple collecte de sang pour sauver une vie humaine, c’est tout un calvaire à surmonter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊