À quand la fin de ce calvaire pour nos «Madan Sara»?

(TripFoumi Enfo) Il est ce combat continue pour replacer la femme haïtienne à sa vraie place. Le dernier dimanche du mois de mai a été l’occasion pour des politiciens de tout acabit de redoser leur blason politique en faisant des vœux à toutes les mères . Moins de 5 jours après des mamans adulées de toutes parts ne peuvent plus nourrir leurs enfants et pour cause, la République de Martissant.

Une guerre fratricide qui plonge le moral de tout haïtien au fond de l’abîme. Des images tristes ciblant de près l’apocalypse, si ce n’est déjà le cas. Mais, la triste réalité de Martissant fait déjà des victimes.

Une mère coincée à merger et incapable d’apporter ses provisions à ses enfants en une des situations!

Une mère rentrée à Port au Prince pour trouver les moyens nécessaires pour son fils en pleine difficulté à l’hôpital des Cayes et qui dort au champs-de-mars!

Les réalités du carrefour de l’aéroport, Humm, passons!

Ces mères qui ont tant donné ne méritent-elles pas le minimum et ce, même en période de combat. La situation est difficile et chaque groupe armé cherche à conquérir de nouveaux territoires et nos mères, sœurs, cousines, femmes, etc. dans toutes ces histoires.

Les réalités de ces 5 derniers jours laissent un goût amer car même sous les tirs, ces Madan Sara, manman nou, devraient être protégées tout comme la presse.

Espérons que ce samedi portera chance et qu’une trêve soit trouvée, nos madan sara sont fatiguées. Laissons leurs la vie pour nous permettre de survivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊