A New York, le 13 mai 1985, meurt Ti Manno (32 ans), une légende de la musique haïtienne

« Sans instruction, on bute vers un mur » Ti Manno.


, A New York, le 13 mai 1985, meurt Ti Manno (32 ans), une légende de la musique haïtienne

l’operasyon men kontre avait recolte $15 000 pour couvrir les frais hospitaliers de ti manno interne a l’hôpital Mount Sinai Morningside.


 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Le 18 mai 1985, juste après la mort de Ti Manno, des milliers de fans ont envahi la salle funéraire d’Eastern Parkway à New York où se tenait son exposition. De nombreux artistes, membres de la famille, personnalités des médias et fans ont assisté à son exposition et à ses funérailles à l’église St. Matthew’s Eastern Parkway, qui ont été conduites par son frère qui était prêtre, pour lui rendre hommage. Il est enterré au cimetière du Calvaire.

lajan wo alo gran malediksyon !

New York, jeudi 12 mai 2021 ((rezonodwes.com))–Jamais, la voix de Ti Manno ne sera réellement éteinte dans les profondeurs de notre subconscience, quand il vient de faire le procès de la société haïtienne où le matérialisme prime sur les connaissances et le savoir-faire. Antoine Rossini Jean-Baptiste s’est imposé au début des années ’80 comme l’un des grands interlocuteurs de la musique haïtienne sur la scène internationale et le seul qui a voulu imposer, par les temps de la dictature des Duvalier, des changements au niveau des individus, de la société en générale, à travers la musique.


 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Dans les chemins perdus et nombreux, les textes de Ti Manno ont osé dire tout haut ce que les autres pensaient tout bas. Avec le DP Express ou le Gemini All Stars, sans oublier ses précédents parcours au Diable du Rythme de St-Marc ou encore à Boston avec le « Volo Volo« , le chanteur fauché dans son jeune age par la mort le 13 mai 1985, à New York, n’a pas semblé qu’il ait prêché dans le désert. « Mariage d’intérêt » ; « Immoralité » ; « L’argent » ; « Exploitation« , tous sont des refrains d’une chronique d’un avenir non enchanteur annoncé depuis 1969.

Antoine Rossini Jean-Baptiste, né Emmanuel Jean-Baptiste, aux Gonaives le 1er juin 1953, et plus connu sous le nom de Ti Manno, était l’un des chanteurs haïtiens les plus connus, sinon le plus aimé. Ses paroles étaient d’avant-garde, il chantait sur la condition du peuple haïtien, le sexisme, le harcèlement sexuel, le harcèlement du pouvoir, la discrimination.

En 1978, il a été le chanteur-vedette de DP Express de Pétion-Ville, l’un des groupes haïtiens les plus importants et les plus populaires de l’époque en Haiti. Ti Manno a quitté DP Express en 1981, après le carnaval à succès « Bibon » – rétiré chemiz nap desann Lalue sou konpa – et a formé son propre groupe « Gemini All Stars« , qui a sorti cinq albums en tout que la machine à voyager dans le temps nous fait revoir la beauté de la musique haïtienne sans « computer« .


 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Malheureusement, à la fin de l’année 1983, Ti Manno dont le dernier festival d’été 1983 faisait les délices des jeunes, est tombé très malade à New York avec une maladie incurable. La communauté haïtienne et les producteurs de musique se sont réunis pour collecter des fonds afin d’essayer de sauver la superstar. L’ »Operasyon men Kontre » a pris le départ et a récolté plus de 15 000 dollars pour les soins hospitaliers de Ti Manno. Le 13 mai 1985, le légendaire Antoine Rossini Jean Baptiste alias Ti Manno meurt à Mount Sinai Morningside (alors Centre hospitalier St. Luke-Roosevelt). Il avait seulement 32 ans.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊