À l’écoute de cette muse du monde évangélique, Valérie W. Paul

                             <a href="https://lequotidiennews.org/"                                    rel="home">Le Quotidien News</a>                             <br>L&#039;actualité en continue<br><strong>Elle est une voix de la musique haïtienne qui ovationne le Très Haut avec un talent mirobolant. Elle porte le nom de Valérie Widmichelle Paul. Une chanteuse évangélique qui se présente dans nos murs.</strong><br>Si l&rsquo;on prend le temps de savourer chaque morceau écrit et chanté par cette muse du monde évangélique, on ne peut qu’être émerveillé par un talent si extraordinaire. Sensationnel. Valérie donne vie à ses mots, avec&nbsp; les douces nuances qu&rsquo;elle y ajoute, grâce à sa voix&nbsp; magnifique. Ce n&rsquo;est rien qu&rsquo;une évidence pour une chanteuse qui joue avec le quatrième art depuis l&rsquo;âge de cinq ans.<br>La chanteuse Valérie est née sur la terre de la première République noire, où elle a passé le plus clair de son enfance, avant de s&rsquo;installer aux Etats-Unis d&rsquo;Amérique, à l&rsquo;âge de seize ans. Benjamine d&rsquo;une famille de sept enfants, elle a découvert tôt l&rsquo;univers musical à l&rsquo;église. «&nbsp;J&rsquo;ai commencé à chanter à l&rsquo;âge de cinq ans à l&rsquo;Eglise de Dieu de Sainteté à Delmas 6&nbsp;», &nbsp;raconte Valérie Paul. Sous la tutelle d&rsquo;un guide vocal, la sœur Espérance, la petite talentueuse a pris du galon et s&rsquo;est vue propulsée à la tête du groupe baptisé « Les enfants de la grâce » comme l&rsquo;une des leads singers. Le talent de Valérie Widmichelle n&rsquo;a cessé de ragaillardir les âmes de cette assemblée.<br>Adolescente, elle est déjà au summum de son art. Elle a&nbsp; effectué un bref passage à la Chorale de Lumière avant de fonder son propre groupe, the Hollyness Voice, à onze ans. La voix de « Mwen adore w » ne s&rsquo;est pas contentée de chanter, la chanteuse a aussi prêté sa plume à de belles compositions musicales. «&nbsp;J&rsquo;ai commencé à écrire de beaux morceaux à treize ans. Pardon est le titre du premier chant que j&rsquo;ai écrit&nbsp;», se remémore Valérie Widmichelle Paul. A 16 ans, elle est partie aux États-Unis, où elle va continuer à séduire plus d&rsquo;un avec sa voix mélodieuse.<br><strong>Une voix, un talent créatif</strong><br>Tout talent s&rsquo;enrichit, se bonifie, par le travail assidu, tel une plante que l&rsquo;on arrose religieusement. Ce que Valérie a compris dès son plus jeune âge. Outre les chorales dont elle a été membre par le passé, où elle a pu perfectionner sa voix, elle a intégré une école de musique, Art of noise, afin de mieux envoûter ceux et celles qui lui prêtent écoute.<br>Après la sortie de son premier single intitulé « Mwen adore w », elle a proposé aux assoiffés de la bonne musique évangélique, un bel album &nbsp;portant le titre « Ou leve m », le 24 août 2019. Satisfaite de cette grande sortie ? « Bien sûr ! » répond hâtivement la chanteuse et guitariste. «&nbsp;C&rsquo;était vraiment une très belle expérience. Un véritable succès&nbsp;», renchérit-elle.<br><strong>Jusqu&rsquo;au bout de son art</strong><br>Dynamique,&nbsp; travailleuse et remarquablement créative, la chanteuse de Pennsylvanie, Valérie Paul, entend pousser son talent à son plus haut niveau. En effet, elle se prépare à produire de nouveaux sons, dans l&rsquo;unique perspective de rendre gloire à Dieu. «&nbsp;Pour l&rsquo;instant, j&rsquo;essaie de perfectionner ma voix davantage et de mieux affiner mes notes sur la guitare&nbsp;»,&nbsp; confie Valérie qui promet la sortie d&rsquo;un nouveau single, sous peu.<br>Si cette voix évangélique connaît du succès en terre étrangère, elle peine encore à percer dans le secteur évangélique en Haïti. À en croire ses mots, cela est dû à la partisannerie qui gangrène le milieu évangélique Haïtien. «&nbsp;Là où je suis, je suis très bien encadrée par les autres artistes qui me soutiennent. Ce n&rsquo;est pas le cas en Haïti&nbsp;», regrette la chanteuse.<br>Mariée, mère de famille, Valérie Widmichelle Paul jongle parfaitement bien entre sa vie professionnelle et sa carrière musicale.&nbsp; Ayant plus de neuf ans de carrière, elle compte plus d&rsquo;une dizaine de morceaux de musique à son actif, et en promet davantage à ses fans. Le secret de ce succès : »se confier pleinement à Dieu, lui donner le gouvernail de tout ce que l&rsquo;on entreprend, et de croire en nos capacités » partage la voix de « Ou leve m » en guise de témoignage et conseil au lectorat de <strong>‘’Le Quotidien News’’.</strong><br><strong>Statler LUCZAMA</strong><br><strong>Luczstadler96@gmail.com</strong><br><br><a href="https://lequotidiennews.org/a-lecoute-de-cette-muse-du-monde-evangelique-valerie-w-paul/?utm_source=rss&amp;utm_medium=rss&amp;utm_campaign=a-lecoute-de-cette-muse-du-monde-evangelique-valerie-w-paul">source</a>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊