,

,

Donald Trump, le 23 juin à Washington. Alex Brandon / AP

Le Dr Anthony Fauci et d’autres experts santé de l’administration Trump ont affirmé, mardi 23 juin, que le président américain ne leur avait jamais demandé de ralentir le rythme de dépistage du Covid-19, contrairement aux propos controversés du républicain.

« Il n’a jamais été demandé à aucun d’entre nous de ralentir le dépistage, c’est un fait. D’ailleurs nous allons augmenter le dépistage », a souligné l’immunologiste en chef de la Maison Blanche, Anthony Fauci, lors d’une audition au Congrès. « C’est donc l’inverse, nous allons faire plus de dépistage, pas moins », a-t-il martelé.

A ses côtés, trois autres hauts responsables santé de l’administration Trump ont eux aussi répondu « non » quand un parlementaire leur a demandé si le président leur avait demandé de ralentir le dépistage du nouveau coronavirus : Robert Redfield, le directeur des centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), le ministre adjoint de la santé, Brett Giroir, et Stephen Hahn, patron de l’agence des médicaments (FDA).

« Je ne plaisante pas »

Le président américain a provoqué une polémique en déclarant samedi soir avoir recommandé à ses responsables sanitaires de ralentir le rythme du dépistage car, en faisant plus de tests, « on trouve plus de cas ». Donald Trump a fait ces déclarations lors d’un meeting de campagne organisé à Tulsa (Oklahoma), devant des milliers de personnes alors que cet Etat du Sud connaît une poussée de Covid-19.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Election présidentielle aux Etats-Unis : le fiasco de Tulsa souligne la mauvaise passe de Donald Trump

La Maison Blanche a ensuite affirmé qu’il plaisantait, mais le milliardaire républicain a réaffirmé mardi matin : « Je ne plaisante pas »« En ayant plus de tests, on trouve plus de cas », a-t-il insisté. « Nous avons fait un excellent travail sur le coronavirus », a-t-il tweeté juste avant l’audition de ses experts, en s’agaçant de la couverture médiatique négative de sa gestion de la pandémie. « Nous avons sauvé des millions de vies américaines ».

We did a great job on CoronaVirus, including the very early ban on China, Ventilator production, and Testing, which… https://t.co/eKqJO7cdDE

— realDonaldTrump (@Donald J. Trump)

Lire aussi Coronavirus dans le monde : pour Donald Trump, les Etats-Unis ont « largement surmonté » la pandémie

Les Etats-Unis affichent le pire bilan du monde en valeur absolue, avec plus de 120 000 morts et plus de 2,3 millions de cas détectés.

Les différents Etats américains ont pour beaucoup levé les mesures de confinement, et New York – de loin la ville la plus touchée – a fait un nouveau pas dans cette direction lundi avec la réouverture au public des commerces non essentiels. Mais plusieurs Etats du Sud et de l’Ouest enregistrent une flambée du nombre de cas positifs.

« 22 millions de tests » au 10 juin

« Les deux prochaines semaines seront critiques » pour répondre à ces poussées, a estimé Anthony Fauci. Contrairement à ce que sous-entend Donald Trump à propos de l’augmentation liée au nombre de tests, son immunologiste a souligné que ces hausses venaient de plusieurs facteurs, dont « la contagion » entre habitants.

« Bien que la durée de la pandémie reste incertaine, l’activité du Covid-19 continuera probablement pour un certain temps », ont mis en garde les experts dans une sobre déclaration commune. Si le coronavirus et la grippe saisonnière sévissaient en même temps cet hiver, « cela pourrait faire peser un énorme fardeau sur le système de santé ».

Au 10 juin, les Etats-Unis avaient pratiqué « presque 22 millions de tests », ont-ils précisé. Ils en sont actuellement à un rythme de « 400 000 à 500 000 tests par jour, et ce nombre va continuer d’augmenter ». Brett Giroir a déclaré aux parlementaires estimer que le pays serait en mesure de « conduire de 40 à 50 millions de tests par mois à l’automne ».

Interrogé à nouveau sur les propos de Donald Trump, M. Giroir a souligné l’importance d’augmenter le volume de dépistage car « cela est la seule façon pour nous de comprendre la maladie, qui est infecté, qui peut le transmettre et d’effectuer le traçage adéquat ».

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus dans notre rubrique

Sur l’épidémie

Sur le déconfinement et ses enjeux

Le Monde avec AFP

The post « Plus de dépistage, pas moins » : Trump une nouvelle fois contredit par les experts de son administration appeared first on Haiti24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :

Send us your Problem:

Please, Fill out all the fields.

Radio Station:

Your message has been sent. Thanks 😊